Technologies

Nokia D1C : un smartphone sous Android Nougat se dévoile sur Geekbench

Le retour de Nokia sur le marché des smartphones devient tangible avec la découverte d’un smartphone Nokia D1C sous Android Nougat sur Geekbench.

Cela fait un certain temps déjà que l’on sait que Nokia a l’intention de revenir sur le marché des smartphones avec des mobiles fonctionnant sous Android. Mais pour le moment, hormis des images de deux modèles qui étaient apparues sur le réseau social chinois Baidu en janvier dernier, aucune information véritablement concrète n’a circulé. La seule annonce concrète concerne les propos de Mike Wang, l’un des responsables de la marque en Chine, qui avait annoncé le lancement de nouveaux smartphones et tablettes avant la fin de l’année, ce qui est très vague…
Le nouveau smartphone Nokia sous Android démasqué
Alors qu’on parle d’un modèle 5,2 pouces et d’un autre muni d’un écran de 5,5 pouces, les choses sont désormais devenues plus claires avec la découverte d’un Nokia D1C sur l’outil de test Geekbench. La confirmation du retour du constructeur finlandais semble donc se confirmer.

Comme le montre la capture d’écran publiée par GSMArena, le Nokia D1C fonctionnera sous Android 7,0 Nougat, ce qui n’est pas une surprise. Avec son processeur octo-core ARM Qualcomm @ 1,40 GHz, tout laisse penser qu’il embarque un processeur Qualcomm SnapDragon 430 cadencé à 1,4 GHz, un chipset qui comprend aussi une puce graphique Adreno 505 et 3 Go de RAM. Aucune indication n’est en revanche fournie sur la taille de son écran ni sur sa définition.

Il est à souligner que Microsoft, comme le prévoyait l’accord conclu lors du rachat des activités téléphonie de Nokia, ne peut désormais plus utiliser la marque Nokia. Ces activités sont désormais gérées par la société HMD Global, une entreprise fondée par des anciens cadres de Microsoft et Nokia.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité