Jeux

Avec un plugin pour Unity, le Chromecast veut être compatible avec encore plus de jeux

Le Chromecast de Google est déjà compatible avec de nombreuses applications et jeux. L’idée est d’en attirer d’autres en proposant un plugin pour le moteur Unity.

C’est lors de la dernière conférence Google I/O dédiée aux développeurs que la firme de Mountain View avait présenté « Google Cast Remote Display », de nouvelles interfaces de programmation permettant de diffuser l’image d’un jeu sur une télévision par le biais de la clé HDMI Chromecast. Seuls les flux vidéo/audio sont envoyés, le CPU et le GPU du mobile continuant à faire tourner le jeu. C’est ainsi que plusieurs jeux sont déjà compatibles avec la clé Chromecast.

L’objectif de Google est bien évidemment que le catalogue d’applications et jeux compatibles avec le Chromecast s’étoffe avec de nouveaux titres, que les développeurs proposent des applications qui prennent en charge le dispositif. C’est pour cette raison que l’entreprise californienne compte séduire les développeurs de jeux. Comment ? En leur proposant un plugin pour Unity, un moteur graphique particulièrement populaire auprès des développeurs en raison de ses possibilités de développement multiplateforme.

Rien de compliquer pour les développeurs, l’utilisation de ce plugin, qui se greffe à l’environnement de développement, leurs permet d’ajouter une option de casting à leurs créations. Ils seront certainement très intéressés par cette opportunité qui apportera de l’audience à leurs jeux. Les développeurs intéressés trouveront plus d’information au sujet du plugin « Remote Display plugin for Unity » à l’adresse : http://googledevelopers.blogspot.fr/2015/12/google-cast-remote-display-plugin-for.html.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité