Sciences

Le robot InSight étudiera Mars avec 2 ans de retard

Normalement, c’est en mars 2016 que la mission InSight aurait dû quitter la Terre en direction de Mars. Mais en décembre dernier, la NASA avait déjà annoncé un report de la mission en raison d’un problème au niveau d’un instrument de mesure crucial fourni par l’agence spatiale française (CNES). L’agence américaine annonce que la prochaine fenêtre de tir idéale débutera le 5 mai 2018. En clair, la NASA officialise le report de deux ans de cette mission.

Selon le nouveau calendrier, le lancement pourrait se faire le 5 mai 2018 pour un atterrissage sur Mars du robot InSight le 26 novembre de la même année. Une fois posée sur la planète rouge, la mission de cette station géophysique sera d’étudier pendant deux ans le sous-sol martien avec comme objectif de mieux comprendre comment se forment les planètes rocheuses.

Grâce au sismomètre SEIS, un instrument capable de mesurer l’activité tectonique de Mars, InSight devrait pouvoir déterminer la composition des entrailles de Mars, la taille de son noyau ou encore l’épaisseur de son manteau. C’est justement ce sismomètre qui pose problème.

Après des tests, les responsables du projet au Centre spatial de Toulouse ont constaté que la sphère devant contenir l’instrument SEIS n’était pas totalement étanche, ce qui est un problème pour fonctionner dans les conditions extrêmes à la surface de Mars. C’est pour cette raison que le Jet propulsion Laboratory de la NASA va réaliser une nouvelle sphère, ce qui va prendre du temps, tout comme l’installation de l’instrument à l’intérieur et tous les tests qui vont avec, notamment ceux d’étanchéité.

Si tout se passe bien, le sismomètre SEIS devrait être disponible bien avant le 5 mai 2018, la date de lancement de InSight. Ce report de deux ans met aussi en évidence la complexité de se rendre sur Mars, que les fenêtres de tir idéales ne sont pas légion. En cas d’envoi d’humains pour coloniser la planète rouge, cette contrainte pourrait être véritablement problématique, notamment en cas de mission de ravitaillement ou de secours.

Illustration du robot martien InSight, dont le lancement a été repoussé par la Nasa.
Illustration du robot martien InSight, dont le lancement a été repoussé par la Nasa.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité