Technologies

Marketing numérique : Spotify teste une nouvelle formule d’abonnement

La concurrence dans le monde du contenu en streaming est de plus en plus forte, si bien que les grands acteurs de ce secteur sont constamment en mouvement pour séduire les consommateurs par l’innovation, des expériences de qualité et des prix attractifs. Spotify semble s’être concentré sur ce dernier point, la plateforme testant une nouvelle option d’abonnement à seulement 0,99 dollar par mois, selon The Verge.

Marketing digital : Spotify teste un nouveau niveau d'abonnement

La nouvelle option de la plateforme de streaming audio s’appellerait Spotify Plus et offrirait aux utilisateurs une combinaison de services premium et gratuits. Bien qu’il contienne des publicités, il n’y a pas de limite pour sauter des chansons ou mélanger des pistes, de sorte que les utilisateurs peuvent choisir les pistes à écouter à tout moment.

Actuellement, le prix standard de Spotify Premium est de 9,99 dollars par mois, ce qui est beaucoup plus élevé que le nouvel abonnement Plus, qui n’est pas à la hauteur des services premium, mais supprime certaines des limitations pour ceux qui optent pour la gratuité.

Un porte-parole de Spotify a confirmé au média qu’ils testaient un plan d’abonnement financé par la publicité avec un nombre limité d’utilisateurs, mais son lancement n’est pas encore certain. « Certains tests finissent par ouvrir la voie à de nouvelles offres ou à des améliorations, tandis que d’autres ne fournissent que des enseignements. Nous n’avons pas d’informations supplémentaires à partager pour le moment », a-t-il déclaré.

En février dernier, lors de son événement Stream On, Spotify a annoncé de nouveaux outils, offres et améliorations visant à améliorer l’expérience des créateurs, des annonceurs et des auditeurs. Pour l’instant, nous devrons attendre et voir si le nouvel abonnement Spotify Plus voit finalement le jour et devient une autre des expériences que la plateforme offre à ses utilisateurs.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité