Technologies

Le SSD 4 To de Samsung n’est pas à la portée de toutes les bourses

Ceux qui rêvent d’acheter un SSD 4 To de Samsung devront avoir un portemonnaie bien garni. Son prix est affiché à 1 500 dollars chez Amazon.

Samsung a décidé de décliner ses SSD 2,5 pouces 850 Pro et 850 EVO en versions d’une capacité de 2 To et 4 To. Pour pouvoir se les offrir, il faudra que l’acheteur dispose d’un portemonnaie bien garni. Aux États-Unis, Amazon référence en effet le modèle 850 EVO 2 To au prix de 700 dollars. Le tarif du 850 EVO 4 To grimpe en flèche pour atteindre 1 500 dollars !

Devoir payer 1 500 dollars pour un disque SSD de 4 To est cher, très cher. Mais en prenant en compte le rapport capacité/prix, ce tarif est tout compte fait relativement raisonnable.

En France, Amazon propose le 850 EVO 2 To au prix de 690 euros. Ce tarif est conforme au tarif proposé aux États-Unis. Par contre, la déclinaison 4 To n’est pas encore référencée dans l’Hexagone.

Un SSD 850 Pro encore plus cher

Dans la version 850 Pro, les SSD de Samsung sont encore plus chers que la version 850 EVO grand public. Pour le moment, Amazon ne référence que le 850 Pro 2 To au prix de 950 dollars. Bien que pas encore référencé, le prix de la variante à 4 To devrait donc avoisiner les 2 000 dollars ! Il est bon de noter qu’Amazon annonce des dates de livraison prévues à partir du 31 juillet.

Techniquement parlant, les SSD 850 Pro et 850 EVO embarquent tous les deux la nouvelle mémoire flash 3D V-NAND de Samsung. La différence entre la version grand public et la version professionnelle est que le 850 EVO a droit à de la mémoire TLC utilisant 3 bits par cellule alors que la mémoire MLC du 850 Pro utilise 2 bits par cellule. Question performance, le groupe coréen annonce des débits maximaux de 540 Mo/s en lecture et 520 Mo/s en écriture pour le 850 EVO.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité