Technologies

Tumblr se lance dans la vidéo en direct, mais sans proposer de plateforme

Selon le site TechCrunch, Tumblr devait lancer ce mardi 21 juin un nouveau service de vidéos en direct susceptible de venir concurrencer Facebook Live, YouTube, Meerkat et Periscope. En fait, ce n’est pas tout à fait le cas vu que le service de microblogging de Yahoo! ne va pas véritablement proposer de plateforme.

C’est le site The Verge qui explique que l’offre de lie streaming que Tumblr a lancé ce mardi est en fait une prise en charge de plateformes tierces existantes. Dans un premier temps, ce sont les diffusions en direct faites sur YouTube, YouNow, Kanvas et Upclose qui pourront être partagées par Tumblr.

Cette « fausse » arrivée de Tumblr dans la bataille de la vidéo en direct explique certainement la raison pour laquelle le lancement de cette nouvelle fonctionnalité s’est fait en catimini, sans véritable annonce de la part de l’entreprise. La toute première vidéo devrait être diffusée à 22 heures, heure française. D’autres vidéos devraient suivre, organisées par quarts d’heure.

Une offre de vidéos en direct pas encore très claire

Pour l’heure, il existe encore quelques zones d’ombres sur l’offre de Tumblr en matière de vidéos en direct. Il se dit que la première vidéo qui sera diffusée devrait nous en apprendre plus au sujet des ambitions de cette nouvelle fonctionnalité.

Ce que l’on sait déjà, c’est que Yahoo!, respectivement Tumblr, a pour le moment refusé d’évoquer les raisons pour lesquelles Facebook Live et Periscope ne sont pas pris en charge. Le « nous allons continuer d’explorer la possibilité de nous élargir à l’ensemble de nos partenaires » ne fait aucune allusion à la prise en charge de ces deux acteurs majeurs du live streaming. Vont-ils être snobés ?

Vu que Tumblr va prendre en charge des plateformes tierces, il faudra également savoir comment la diffusion de ses propres vidéos en direct pourra se faire. Tout n’est pas encore très clair…

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité