Technologies

Avec YouTube Connect, Google compterait contrecarrer Periscope

Entre Meerkat qui jette l’éponge et l’affaire Aurier, l’application de livestreaming Periscope cartonne dans le monde entier. Un tel succès suscite bien évidemment des jalousies. C’est ainsi que Facebook déploie sa propre fonctionnalité pour contrecarrer l’appli qui appartient à Twitter. Google aurait aussi l’intention de s’inviter sur ce marché.

C’est le site VentureBeat qui annonce que Google, au travers de sa plateforme YouTube, serait en train de développer également sa propre offre de livestreaming. L’appli en question devrait s’appeler YouTube Connect. À l’instar de Periscope, elle permettrait aux mobinautes de retransmettre en direct des flux vidéos captés à partir de leur mobile.

Selon le site, les fonctions proposées seraient relativement proches de celles proposées par son concurrent. Il y aurait par exemple la possibilité pour le diffuseur de voir les commentaires publiés en direct par les spectateurs, d’accéder à un fil d’actualité regroupant les différentes émissions en cours, etc. L’outil serait simple d’utilisation. Il suffirait de se connecter avec un compte YouTube ou Google pour pouvoir en profiter.

En fait, au travers des Lives, YouTube propose déjà une fonction pour faire du livestreaming. Le souci de cette solution est qu’elle n’est pas forcément simple à utiliser. De plus, elle est directement intégrée au client, ce qui n’est pas forcément pratique. L’idée serait donc de corriger ces défauts en proposant un outil simple et dédié, donc une appli spécifique à même de séduire le grand public.

Pour l’heure, ni Google ni YouTube ne parlent de YouTube Connect. Il ne s’agit que d’une rumeur qui doit encore être confirmée. D’ici quelques semaines, lors de la conférence I/O, on devrait peut-être en apprendre plus à ce sujet.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité