Fibre optique : plus « aucun crédit » à SFR-Numericable qui ne tient pas ses engagements

La colère gronde chez les élus qui ont fait confiance à SFR-Numéricable alors que l’opérateur n’a pas tenu ses engagements. Leur avis est désormais qu’on « ne peut plus accorder le moindre crédit à cet opérateur ».

L’image du groupe SFR-Numericable ne cesse de s’égratigner depuis que Patrick Drahi a pris la direction de l’opérateur, une situation qui ne semble pas du tout vouloir s’améliorer tant la nouvelle politique semble faire fi de la qualité de service et des engagements pris.

Le dernier coup de gueule en date émane de Lille, ville où l’opérateur s’était engagé à raccorder en fibre optique des communes de la Métropole Européenne de Lille (MEL).

Comme l’explique Damien Castelain, président de la MEL, SFR-Numéricable s’était engagé à raccorder en fibre optique 70 des 85 communes de la métropole lilloise, notamment 24 villages prioritaires qui devaient être raccordés rapidement. Les objectifs fixés n’ont pas été atteints avec seulement 5 des 70 communes prévues équipées.

« La confiance est brisée. On ne peut plus accorder le moindre crédit à cet opérateur », déplore Damien Castelain.

La déception est d’autant plus grande que SFR-Numericable, malgré la convention initialement signée, en a proposé une autre ne mentionnant plus que 13 communes, « effaçant d’un revers ces deux années perdues » dénonce l’élu.

Cette situation, et surtout l’état d’esprit de la direction de SFR-Numericable, est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. C’est ainsi que les élus de Lille ont décidé de confier le contrat à un autre opérateur : Orange.

Alors qu’Orange a été appelé à la rescousse, l’opérateur va devoir recoller les pots cassés, notamment achever au plus vite les chantiers qualifiés d’urgents. Trouver rapidement des solutions après que SFR-Numericable ait perdu beaucoup de temps est une lourde tâche pour l’opérateur historique.

Si Orange fait figure de plan B pour sauver la situation, le constat est tout de même que l’image de SFR-Numericable ne cesse de se dégrader sans que le groupe de Patrick Drahi semble s’en préoccuper outre mesure.

Alors que SFR-Numéricable affiche un appétit énorme, est-ce que ce problème de détérioration de son image de marque va lui nuire ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAutonomie de l’iPhone : les utilisateurs se plaignent de Facebook
Article suivantEst-ce qu’un vaisseau extraterrestre géant cache une étoile ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here