Google Car roule si lentement qu’elle se fait arrêter par un policier !

Ce n’est pas pour un excès de vitesse, un feu rouge brûlé ou un accident qu’un policier californien a arrêté une voiture autonome de Google (Google Car), mais pour… excès de lenteur !

La police de Mountain View (Californie, États-Unis) explique que « un de ses agents a remarqué une file de véhicules qui s’allongeait derrière une voiture roulant à 24 miles par heure (38 km/h) sur une voie où la vitesse maximale autorisée est de 35 mph (56 km/h). En s’approchant, de la voiture, il s’est aperçu que c’était une voiture autonome Google ».

La police locale reconnait que le comportement de la voiture était parfaitement « légal ».

Comme le prouve la photo mise en ligne par Google, cela n’a pas empêché le motard de la police d’arrêter la voiture pour excès de lenteur. « On conduit trop lentement ? On parie que les humains ne se font pas souvent arrêter pour ce motif », a été ajouté en commentaire à l’image.

Les forces de l’ordre précisent que l’agent a discuté avec le passager de la Google Car du fait que la voiture ralentissait la fluidité du trafic.

Il est à souligner que la loi californienne autorise les voitures sans conducteur à circuler sur les routes où la vitesse maximale autorisée est de 35 mph ou moins.

Que pensez-vous de cette arrestation d’une Google Car ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTout le monde n’a pas droit à la mise à jour majeure de Windows 10
Article suivantESA publie une vidéo retraçant l’atterrissage chaotique de Philae
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here