Kate Rubins, Anatoli Ivanichine et Takuya Onishi sont en route pour l’ISS

C’est à bord d’un tout nouveau vaisseau Soyouz que Kate Rubins, Anatoli Ivanichine et Takuya Onishi ont décollé de Baïkonour à destination de la Station spatiale internationale.

C’est après avoir passé six mois à bord de la Station spatiale internationale (ISS) que l’ingénieur de vol de l’Agence spatiale européenne (ESA) Tim Peake, le commandant de la NASA Tim Kopra et le commandant du Soyouz Yuri Malenchenko de Roscosmos sont revenus sur Terre à la mi-juin. L’astronaute américaine Kate Rubins, le cosmonaute russe Anatoli Ivanichine et l’astronaute japonais Takuya Onishi ont décollé ce jeudi 7 juillet de Baïkonour au Kazakhstan pour les remplacer.

C’est à bord d’un vaisseau Soyouz amélioré que les trois nouveaux pensionnaires de l’ISS ont décollé à 3 h 36 (heure de Paris). Le lancement a été retardé de plus de deux semaines en raison de tests supplémentaires menés par des responsables russes sur la capsule. Sur les images retransmises par la NASA, on peut voir Anatoli Ivanichine et Takuya Onishi célébrer la réussite du décollage en se tapant dans les mains.

Un vaisseau Soyouz amélioré

Le vaisseau Soyouz utilisé par Kate Rubins, Anatoli Ivanichine et Takuya Onishi pour rejoindre l’ISS a été amélioré par rapport aux capsules précédentes. Elle est notamment équipée d’un nouveau système de navigation, de protections plus résistantes et d’un plus grand nombre de cellules solaires. C’est justement pour tester le vaisseau dans ses moindres détails que la capsule va mettre deux jours pour rejoindre l’avant-poste spatial au lieu des six heures habituelles.

À nouveau une femme à bord de l’ISS

Depuis le retour sur Terre de l’astronaute italienne Samantha Cristoforetti en juin 2015, l’équipage de l’ISS est uniquement composé d’hommes. L’arrivée de Kate Rubins apportera donc une touche féminine à bord de la station.

Cette biologiste de formation va être la première à séquencer de l’ADN dans l’espace pendant sa mission. Quant à Takuya Onishi, ancien pilote de ligne, il réalisera des expériences pour le compte de l’agence aérospatiale japonaise. Le pilote militaire Anatoli Ivanichine est très aguerri vu qu’il s’agit de son troisième séjour à bord de l’ISS. Une fois qu’ils auront rejoint l’ISS, ils retrouveront Jeff Williams de la NASA, Oleg Skripochka et Alexey Ovchinine de Roscosmos.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here