Rétrospectives 2013 : les plus gros flops de l’année

S’il est souvent d’usage de rappeler tous les faits marquants de l’année écoulée lors d’une rétrospective, il ne faut surtout pas omettre de se remémorer tous les flops des douze derniers mois.

On se rappellera de l’année 2013 en raison des nouvelles tendances High-Tech qui ont vu le jour durant ces douze derniers mois. Mais l’année écoulée ne se résume pas qu’au positif, le négatif était aussi au rendez-vous avec ses flops. Alors, pourquoi ne pas faire une rétrospective des plus gros flops numériques 2013 ?

  • Alors qu’on ne parlait que d’elle il y a une année, les querelles technologiques entre 3D passive et 3D active ainsi que le manque de contenus 3D font que la télévision 3D est un gros flop.
  • Le design de Windows 8, malgré le retour de son faux bouton « Démarrer », ne séduit toujours pas est peux tout autant être qualifié de flop.
  • Boudée des clients, car trop chère, la tablette Windows RT est un gros flop qui coute la bagatelle de 900 millions de dollars à Microsoft.
  • Les produits innovants de BlackBerry semblent arriver trop tard pour la firme canadienne qui ne cesse de poursuivre sa descente aux enfers.
  • Alors que tout le monde espérait un iPhone low-cost, l’iPhone 5C, vaguement moins cher, n’a pas su séduire la clientèle. Pourtant, Apple s’était essayé à la couleur, mais cela n’a pas suffi à séduire…
  • Même si tout le monde prédit que les accessoires connectés seront le futur de la mobilité, les premières montres connectées sont pour le moment boudées par les utilisateurs. Flop pour 2013, mais certainement un résultat tout autre pour 2014…
  • En séduisant de moins en moins les jeunes, l’année 2013 pourrait être qualifiée de flop pour Facebook.
  • Alors que la France avait mis en place la Hadopi, son organisme de lutte contre le piratage, son avenir semble des plus sombre avec ses coupes budgétaires à répétition.
  • Alors que la 4G booste les télécommunications mobiles dans le monde, le timide démarrage en France sur guerre de couverture peut aussi être qualifié de flop.
  • Pour finir, il ne faut surtout pas oublier de mentionner la NSA et ses programmes de surveillance à travers le monde. Les révélations d’Edward Snowden ont tout simplement tué la confiance des utilisateurs dans la technologie !

Et pour vous, quels ont été les plus gros flops high-tech de l’année 2013 ?

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentGoogle+, l’avenir de Google ?
Article suivantMicrosoft développe «M#», un nouveau langage de programmation pour son Midori OS

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    je ne pensais pas qu’il y aurait autant de flops dans le domaine de la technologie.
    Moi qui voulais acheter le nouveau Samsung Galaxy note III avec la montre….
    Alors j’ai bien fait de ne pas en faire l’acquisition.
    En tout cas, merci pour l’article, maintenant je sais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here