Technologies

Achats in-app : Google préfère prévenir plutôt que passer à la caisse

Alors qu’Apple a dû rembourser 32,5 millions de dollars à des clients d’achats in-app, Google ne compte pas devoir passer à la caisse pour la même raison et préfère renforcer la sécurité de ses achats.

Avec l’avènement des achats in-app, il est devenu aisé d’améliorer son héros d’un simple clic moyennant des options payantes. Le seul petit souci, c’est que le cumul de toutes ces petites sommes peut vite alourdir une facture, surtout lorsque ce sont des enfants qui jouent. C’est de cette manière qu’Apple a d’ailleurs remboursé 32,5 millions de dollars à des parents.

Histoire de ne pas devoir passer à la caisse pour le même motif, Google a donc décidé de renforcer la sécurité des achats in-app afin d’éviter les abus. Dorénavant, un simple clic ne suffira pas pour effectuer une transaction pendant les 30 minutes suivant un premier achat, il faudra immédiatement saisir un mot de passe de validation. Pour autant que les parents ne donnent pas ce mot de passe à leurs enfants, ils seront à l’abri de toutes mauvaises surprises au niveau de leur facture.

Il faut préciser que les achats in-app ont de plus en plus la cote auprès des éditeurs, notamment de jeu, et que cette mesure de prévention semble fort logique de la part de Google.

Comme Apple, Google sécurise les achats in-app
Comme Apple, Google sécurise les achats in-app

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité