Sciences

Le cerveau humain est capable de stocker autant de données que tout le web !

Le cerveau humain pourrait stocker 1 pétaoctet de données, soit l’équivalent de toutes les informations contenues sur le web. Cette nouvelle estimation est 10 fois supérieure à la précédente.

On sait déjà pertinemment que le cerveau humain possède des capacités phénoménales. Une nouvelle étude révèle qu’elles vont en fait bien au-delà de ce que l’on pensait savoir, notamment en matière de capacité de stockage. Des chercheurs de la Salk Institute for Biological Studies sont arrivés à la conclusion que notre cerveau est capable de stocker 1 pétaoctet de données, soit l’équivalent de toutes les informations contenues sur le web. « Nos nouvelles mesures concernant la capacité de la mémoire du cerveau multiplient par 10 les estimations précédentes, l’équivalent de 1 pétaoctet, soit la même capacité de grandeur que le World Wide Web », explique le Pr. Terry Sejnowski.

Pour arriver à cette conclusion, les neuroscientifiques ont utilisé la modélisation en 3D de l’hippocampe. Le plus surprenant est qu’ils ont découvert que les synapses étaient capables de changer de dimension afin de décupler la fonction de mémoire, c’est-à-dire qu’elles seraient capables de s’adapter au volume d’informations qu’elles doivent traiter.

Cette découverte fait « l’effet d’une vraie bombe dans le domaine de de la neuroscience », souligne le Pr. Terry Sejnowski. Précédemment, il était admis qu’il n’y avait qu’un petit nombre de types de synapses différentes, les petites, les moyennes et les larges. Suite à cette étude, il s’avère qu’il en existe 26 catégories différentes, ce qui donne une nouvelle perspective sur les capacités de stockage de notre cerveau.

Si cette découverte permet bien évidemment de faire avancer les connaissances sur le cerveau humain, elle va aussi contribuer à améliorer la technologie. Le processus découvert pourrait en effet être appliqué aux ordinateurs dans le but d’en décupler les performances.

Que pensez-vous des capacités de votre cerveau ? Êtes-vous conscient qu’il est capable de stocker toutes les informations contenues sur le web ?

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité