Technologies

Les Chinois pourront bientôt payer en utilisant Apple Pay

C’est après avoir annoncé un accord avec UnionPay qu’Apple a annoncé que son service de paiement mobile Apple Pay sera disponible en Chine à partir de 2016. 15 de plus grandes banques chinoises participent.

C’est ce vendredi qu’Apple a annoncé avoir signé un accord avec UnionPay, l’équivalent chinois de Visa ou MasterCard. Cet accord ouvre les portes au service de paiement mobile Apple Pay. La firme de Cupertino a annoncé dans la foulée que ses clients chinois pourront prochainement payer en utilisant leurs iPhone, iPad ou Apple Watch.

« La Chine est un marché extrêmement important pour Apple, et avec China UnionPay et le soutien des 15 des plus grandes banques chinoises, les utilisateurs auront bientôt un moyen de paiement pratique, privé et sûr », a déclaré Eddy Cue, le vice-président en charge des logiciels et des services internet, dans un communiqué. Il précise également que le service sera proposé après que tous les tests et vérifications seront passés.

Lancé fin 2014 aux États-Unis, le service Apple Pay est progressivement lancé dans plusieurs pays dans le monde. Son lancement en Chine est donc une étape importante. Il suffit de savoir que UnionPay revendique plus de 5 milliards de cartes émises en Chine et à l’étranger pour juger de l’importance de cet accord.

Mais attention, tout ne sera pas simple pour Apple Pay non plus. Le service devra en effet se mesurer aux géants chinois, Alibaba et Tencent notamment, qui proposent déjà des solutions de paiement mobile dans leurs applications. La concurrence sera donc féroce. Mais comme la Chine représente un marché énorme, se lancer dans ce pays est pratiquement obligatoire pour toutes les entreprises, une stratégie qu’Apple a parfaitement comprise.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité