Technologies

Pas de technologie 3D Touch pour le futur iPad Air 3 !

L’arrivée de la technologie 3D Touch sur l’iPhone 6s laissait penser qu’elle équiperait tous les nouveaux appareils mobiles. Cela n’est pas le cas pour l’iPad Pro et, selon les rumeurs, ni pour le futur iPad Air 3.

La technologie 3D Touch proposée par l’iPhone 6s est un élément différentiateur fort, un avantage concurrentiel indéniable. Il apparaissait clairement qu’Apple allait proposer cette technologie pour tous ses nouveaux appareils mobiles, justement pour faire valoir cet avantage sur la concurrence.

Première surprise, le nouveau iPad Pro n’a pas droit à la technologie 3D Touch. Surprenant, mais relativement logique vu que son développement à coïncider avec celui de l’iPhone 6s, donc pas évident de proposer une technologie qui n’avait pas encore fait ses preuves.

Plus surprenant par contre. Le très informé Ming-Chi Kuo, analyste pour KGI Securities, annonce que le futur iPad Air 3 serait aussi dépourvu de la technologie 3D Touch. Cette information, pour autant qu’elle soit confirmée dans les faits, pose nettement plus de questions. Pourquoi Apple ne propose pas cette technologie sur ses tablettes ?

La réponse nous vient encore de Ming-Chi Kuo. Selon lui, Apple rencontrerait des problèmes de production. Il précise que le problème se situerait au niveau de la production des éléments nécessaires à cette technologie, un goulet d’étranglement qui ralentirait même la production des iPhone 6s. Plus optimiste, il indique par contre que la technologie 3D Touch sera bel et bien proposée avec le prochain iPhone 7, attendu à l’automne prochain.

Au final, il semble qu’Apple ait simplement mis la charrue avant les bœufs, c’est-à-dire lancé une technologie sans que les chaines de production soient capables de satisfaire à la demande. C’est un problème pas très grave, juste nuisible à l’image de la marque à la pomme. En effet, un iPad Pro et un iPad Air 3 équipés de la technologie 3D Touch seraient autrement plus intéressants pour les utilisateurs. Là, ils ont de quoi être un peu frustrés.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité