Technologies

Instagram commence à demander des selfies vidéo pour vérifier l’identité des utilisateurs

Instagram a commencé à demander à certains de ses utilisateurs de vérifier leur identité en prenant une vidéo de leur visage, dans le but de réprimer les faux comptes et les spams qui sévissent sur sa plateforme.

Instagram demande aux utilisateurs de prendre un selfie vidéo pour vérifier leur identité.
L’appli Instagram sera dotée de nouvelles mesures de vérification. | REUTERS/Thomas White

Afin de renforcer la sécurité en ligne et de lutter contre les usurpations d’identité, les faux comptes ou les bots, le réseau social Instagram a demandé à certains utilisateurs de s’enregistrer afin de vérifier leur identité.

Comme l’a publié Matt Navara, expert en réseaux sociaux, sur son compte Twitter, Instagram a commencé à demander aux utilisateurs d’enregistrer une vidéo de selfie où ils tournent la tête dans différentes positions afin de confirmer qu’ils sont de vraies personnes.

Jusqu’à présent, la mesure n’est pas active pour tout le monde, seulement dans des cas exceptionnels.

Bien que cela n’arrive pas à tout le monde, plusieurs personnes ont signalé avoir été invitées à le faire lorsqu’elles ont essayé de se connecter sur un nouvel appareil, par exemple, lorsqu’elles ont essayé d’accéder via une autre application, à partir d’un nouveau lieu ou lorsque le compte a fait l’objet d’un comportement « anormal » tel qu’un afflux de « likes ».

Bien que la mesure ait été officiellement annoncée par Instagram, elle est encore en phase de développement et l’entreprise elle-même a assuré que la plupart des gens ne seront pas affectés par ce type de vérification.

« Nous voulons que le contenu que vous voyez sur Instagram soit authentique et provienne de vraies personnes, pas de bots ou d’autres personnes qui essaient de vous tromper. À partir d’aujourd’hui, nous allons commencer à demander aux gens de confirmer qui se cache derrière un compte lorsque nous constatons un modèle de comportement potentiellement inauthentique », a déclaré la société dans un communiqué officiel.

En plus de ce qui précède, Meta assure qu’elle ne stockera pas les données biométriques et que, par conséquent, la vidéo sera sécurisée et supprimée après 30 jours, en plus de ne pas être visible sur le profil de l’utilisateur.

En quoi consiste ce test de sécurité

Lorsqu’Instagram détecte une activité suspecte, l’utilisateur reçoit l’avertissement suivant : « Prenez une vidéo de selfie : nous avons besoin d’une courte vidéo de vous tournant la tête dans différentes directions ». Cela nous aide à confirmer que vous êtes une personne réelle et à confirmer votre identité ». Dans la même annonce, la société assure que le test ne collectera aucune donnée biométrique ou de reconnaissance faciale, c’est-à-dire qu’il ne sera utilisé qu’à des fins de vérification.

Une fois que l’utilisateur accepte de prendre la vidéo, le réseau social lui indique qu’il doit tenir l’appareil mobile à hauteur des yeux et qu’il doit commencer à bouger la tête de côté, de haut en bas, afin d’obtenir une vue complète du visage.

Une fois ce processus terminé, l’option d’envoi de la vidéo pour terminer la vérification apparaît ; cependant, certains utilisateurs ont signalé des erreurs lorsqu’ils ont essayé d’envoyer cette vidéo, puisque l’application finit par se fermer, obligeant l’utilisateur à répéter le processus ou même ne permettant pas de le terminer.

Comme il s’agit d’une mesure qui n’est pas connue de tous les utilisateurs, pour beaucoup c’est devenu un casse-tête d’essayer de trouver une solution à ce type d’erreur. Cependant, certains internautes se sont exprimés à ce sujet et recommandent de supprimer la mémoire cache de l’application, de la réinstaller ou d’essayer de trouver d’autres méthodes de vérification en essayant de se connecter sur les ordinateurs.

Bien qu’Instagram n’ait pas précisé dans quels cas spécifiques cette vérification peut sauter aux yeux des utilisateurs, on sait que jusqu’à présent, elle ne concerne que les personnes qui ont un compte, c’est-à-dire que cette procédure n’est pas nécessaire pour créer un nouveau compte et on ne sait pas avec certitude si ce selfie vidéo va continuer à s’étendre à davantage d’utilisateurs.

Il convient de noter qu’il existe d’autres méthodes de vérification, dans des cas tels que les paiements, la confirmation de l’identité et la suspicion de fraude, l’application a également demandé l’envoi d’une pièce d’identité pour mener à bien ces mesures de sécurité.

Meta (anciennement Facebook) indique que les séquences ne seront pas visibles sur Instagram et seront supprimées après 30 jours. Il ne sera pas non plus utilisé pour « les technologies de reconnaissance faciale ou pour collecter des données biométriques ». C’est du moins ce qu’ils prétendent.

Si vous n’avez pas vu le message, c’est normal, pour le moment ils ne demandent que les nouveaux utilisateurs et il n’est pas tout à fait clair si les comptes existants devront également passer par ce processus.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité