Jeux

Une main robotisée imprimée en 3D pour jouer aux jeux Nintendo

Une équipe de chercheurs de l’université du Maryland a imprimé en 3D une main robotique souple si agile qu’elle peut jouer à Super Mario Bros de Nintendo.

Université du Maryland.

Ce projet est une innovation dans le domaine de la robotique douce, qui vise à créer de nouveaux types de robots flexibles fonctionnant à l’air ou à l’eau plutôt qu’à l’électricité.

Ces dispositifs auraient des applications importantes en tant que prothèses et dispositifs biomédicaux.

« Jusqu’à présent, chaque doigt d’une main robotique souple nécessitait sa propre ligne de commande, ce qui limitait sa portabilité et son utilité », explique Joshua Hubbard, co-auteur.

« Mais en imprimant en 3D la main robotique souple avec nos transistors fluidiques intégrés, elle peut jouer à Nintendo sur la base d’une seule entrée de pression. »

Ainsi, guidée par un programme qui alternait de manière autonome des pressions faibles, moyennes et élevées, la main robotique a pu appuyer sur les boutons de la manette pour réussir le premier niveau de Super Mario Bros. en moins de 90 secondes.

Selon les auteurs, jouer à Mario a fourni un nouveau moyen d’évaluer les performances des robots mous, ce qui constitue un défi important dans ce domaine.

Enfin, les chercheurs ont permis que tous leurs travaux soient mis en libre accès pour que tout le monde puisse y accéder.

« Nous partageons librement tous nos fichiers de conception afin que chacun puisse télécharger, modifier à la demande et imprimer en 3D tous les robots mous et les éléments de circuits fluidiques de notre travail », indiquent-ils.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité