Jeux

Nintendo va sortir une version mobile du jeu Mario Kart

Le jeu Mario Kart sera bientôt disponible sur smartphone

Mario Kart sortira sur smartphone avant mars 2019 selon une annonce de Nintendo, aujourd’hui 1er février, à l’occasion de la publication des résultats financiers de l’entreprise. Le célèbre jeu de course sortira « avant la fin de l’année fiscale 2019 » de la société japonaise et sera proposé sur les smartphones sous iOS et Android probablement.

Mario Kart est la cinquième franchise de Nintendo à être proposée en version mobile après Miitomo, Mario, Fire Emblem Heroes et Animal Crossing. L’« application pour smart-device basée sur la franchise Mario Kart » va rejoindre le phénomène Pokémon Go et s’inscrit dans la continuité de la politique de Nintendo de s’ouvrir sur le marché des jeux mobiles.

La licence Mario Kart a été inaugurée en 1992 lors de la sortie du jeu Super Mario Kart sur Super Nintendo et est l’une des plus populaires de la marque. Le format n’a pas été précisé et si la version complète de Super Mario Run est vendue en intégralité à 10 euros, d’autres jeux comme Animal Crossing et Fire Emblem sont proposés gratuitement avec possibilité d’acheter dans l’application.

Nintendo va ainsi tenter de capitaliser sur le succès de ses consoles, la Switch notamment. La franchise Super Mario se positionnant au centre de ce succès fulgurant avec respectivement 9 millions de ventes pour Super Mario Odissey et 7,33 millions pour Mario Kart Deluxe 7.

Le gameplay choisi pour ce jeu de conduite très précis reste également un mystère, mais on devrait s’estimer heureux d’avoir pu grappiller quelques informations concernant les nouveautés à venir de la firme nippone.

Un film tournant autour du célèbre plombier est également prévu en partenariat avec le studio Illumination qui a travaillé sur la série des Mois, moche et méchant.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité