Intelligence artificielle

Comment parler à Bing, le moteur de recherche à intelligence artificielle de Microsoft

L'interaction vocale révolutionne votre expérience de recherche

Le moteur de recherche de Microsoft, Bing, a récemment introduit une nouvelle fonctionnalité permettant aux utilisateurs de l’interagir via des commandes vocales. Déjà disponible sur les appareils mobiles, cette fonctionnalité a maintenant été étendue aux ordinateurs de bureau, ce qui rend encore plus pratique pour les utilisateurs de converser avec le chatbot alimenté par l’IA de Bing. En utilisant le microphone de leurs appareils, les utilisateurs peuvent désormais donner des instructions claires à Bing, facilitant ainsi la génération de texte et d’images. Cet article explore les détails de cette nouvelle fonctionnalité, mettant en évidence ses avantages potentiels et discutant de son intégration dans le paysage plus large des technologies pilotées par l’IA.

Interaction améliorée avec Bing Chat

Auparavant, l’interaction avec Bing Chat se limitait aux saisies textuelles et aux réponses générées par l’IA. Cependant, avec la mise à jour récente, les utilisateurs trouveront une icône de microphone dans la zone de texte, similaire aux applications de messagerie populaires. En cliquant sur cette icône, les utilisateurs peuvent utiliser la saisie vocale pour communiquer avec Bing. Le moteur de recherche répondra ensuite par du texte, mais la conversation peut se poursuivre de manière transparente avec la voix ou tout autre mode d’interaction préféré. Cette nouvelle fonctionnalité vocale améliore non seulement l’accessibilité pour les personnes ayant une déficience visuelle, mais offre également un moyen supplémentaire aux utilisateurs de dialoguer efficacement avec Bing.

Expansion des fonctionnalités

Initialement disponible pour les utilisateurs communiquant en anglais, japonais, français, allemand et mandarin, Microsoft a exprimé son intention de prendre en charge davantage de langues à l’avenir. Cette expansion reflète l’engagement de Microsoft à garantir l’accessibilité de Bing à un public mondial plus large. En incorporant l’interaction vocale, Bing vise à répondre aux besoins des utilisateurs qui peuvent trouver difficile de taper ou préfèrent donner des instructions à l’aide de la parole. De plus, l’intégration des réponses vocales de Bing Chat améliore encore l’expérience utilisateur en offrant une interface plus naturelle et conversationnelle.

Implications et comparaisons

L’introduction de l’interaction vocale dans Bing s’inscrit dans la tendance croissante d’intégration de l’intelligence artificielle dans les moteurs de recherche. Notamment, ce développement intervient peu de temps après le départ de Cortana, l’ancien assistant virtuel de Microsoft, de l’écosystème Windows. Alors que Cortana a eu du mal à s’imposer sur le marché au cours de la dernière décennie, les technologies alimentées par l’IA ont connu une forte adhésion. Les capacités vocales de Bing indiquent la volonté de Microsoft d’améliorer les expériences utilisateur grâce à des solutions innovantes pilotées par l’IA.

Suivant les traces de Bing et de Google, Opera a également adopté l’IA en intégrant le modèle d’IA générative d’OpenAI, Aria. En exploitant les capacités d’Aria, Opera cherche à améliorer la créativité et la productivité des utilisateurs en offrant de nouvelles fonctionnalités dans son navigateur. Agissant comme un assistant virtuel, Aria aide les utilisateurs dans leurs recherches, génère du texte et du code de programmation sur demande, et fournit des résultats mis à jour en temps réel, comblant ainsi le fossé entre les moteurs de recherche et les technologies pilotées par l’IA.

Perspectives d’avenir

À mesure que l’IA continue d’évoluer, nous pouvons nous attendre à de nouvelles avancées dans les interactions vocales et à une meilleure intégration avec les moteurs de recherche. L’inclusion de l’interaction vocale dans Bing témoigne de l’engagement de Microsoft à offrir des expériences centrées sur l’utilisateur. Bien que les capacités vocales de Bing soient actuellement limitées à certaines langues, les efforts déployés pour étendre la prise en charge des langues témoignent d’un engagement envers l’inclusivité et l’accessibilité. Il reste à voir comment ces développements façonneront l’avenir des moteurs de recherche et leur intégration avec les technologies pilotées par l’IA.

En conclusion, l’intégration de l’interaction vocale dans Bing marque une étape importante dans l’évolution des moteurs de recherche. Avec une accessibilité améliorée et des expériences conversationnelles améliorées, les utilisateurs peuvent désormais interagir avec Bing en utilisant des commandes vocales. À mesure que Microsoft affine et étend ces capacités, nous pouvons anticiper de nouvelles avancées dans l’intégration de l’IA et des technologies de moteur de recherche, redéfinissant ainsi notre façon d’interagir avec l’information en ligne.

Marre de taper pour chercher sur Internet ? Et si vous pouviez simplement parler à votre moteur de recherche ? Découvrez comment Bing révolutionne la recherche en ligne avec son interaction vocale. Êtes-vous prêt à vivre une expérience de recherche plus intuitive et fluide ?

Si cet article a captivé votre intérêt, vous trouverez certainement les prochains tout aussi passionnants. Assurez-vous de ne rien manquer en vous abonnant à linformatique.org sur Google News. Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page