Jeux

Xbox One : pas de sortie de « Scalebound » en 2016, le jeu est retardé jusqu’en 2017

C’est sans explication que l’équipe de développement de Platinum Games a annoncé que « Scalebound » ne sortira pas en 2016, que le lancement du jeu a été retardé à 2017. Comme il s’agit d’une exclusivité pour la Xbox One, c’est une mauvaise nouvelle pour la console Microsoft.

L’année commence mal pour la Xbox One. « Scalebound », une des principales exclusivités devant sortir cette année n’arrivera pas en 2016. L’équipe de développement de Platinum Games vient en effet de publier sur son site que le lancement du jeu d’action-RPG a été reporté à 2017.

Hormis l’annonce de ce report, l’équipe précise que « Le développement du jeu se passe bien et nous sommes très contents de la manière qu’ont de progresser les choses ». Il faut dire que les ambitions de Platinum Games sont très grandes avec « Scalebound », il s’agit du plus grand jeu jamais créé par le studio.

« Afin de concrétiser notre vision ambitieuse et veiller à ce que Scalebound soit à la hauteur des attentes, nous lancerons le jeu en 2017. Cela va nous donner le temps nécessaire donner vie à toutes les fonctionnalités innovantes et les expériences de gameplay palpitantes que nous avons prévues », précise encore le communiqué.

Dit comme cela, le retard d’une année peut sembler énorme. Il faut tout de même le relativiser. Aucune date précise n’a jamais été communiquée. Si la sortie était prévue fin 2016 et la sortie effective sera début 2017, le retard sera en fait minime.

Il est à noter que le réalisateur du jeu évoque « une aventure épique remplie d’exploration et un gameplay fantastique, un mode multijoueur inventif, des batailles et de l’action à un niveau incroyable, tout cela dans un monde magnifique et évolutif ». Il n’a pas tort. La vidéo semble très prometteuse.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité