Sciences

Le passage d’un astéroïde comme cadeau de Noël

Le 24 décembre, l’astéroïde 2003 SD220 passera à proximité de la Terre. Ce passage le jour de Noël sera sans danger.

Comme l’explique Mark E. Bailey, directeur de l’Observatoire d’Armagh (Irlande du Nord), « On peut s’attendre, chaque année ou presque, à plusieurs visites d’objets de cette taille à une telle distance » en parlant des astéroïdes et comètes qui passent à proximité de la Terre. Cela a été le cas, le 31 octobre dernier, lorsqu’une comète morte a « frôlé » notre planète en passant à environ 500 000 km de nous.

Cette visite le jour d’Halloween va être suivie d’une autre visite, le jour de Noël cette fois. C’est le 24 décembre que 2003 SD220 passera à proximité de la Terre. Il ne s’agit pas d’une comète cette fois, mais d’un astéroïde.

Que tout le monde se rassure, cet objet d’environ 2 km de long passera très près de la Terre à l’échelle de l’Univers, mais tout de même à une distance respectable qui sera de l’ordre de 28 fois la distance qui nous sépare de la Lune. Il n’y aura donc aucun danger, vous pourrez passer votre réveillon de Noël en toute quiétude.

Maria-Antonietta Barucci, astronome à l’Observatoire de Paris, précise d’ailleurs que cet objet « n’est pas sur notre liste des objets à risque ». « Il n’y a pas de danger, on peut être tranquille, détendu et profiter de Noël », a encore souligné la scientifique.

Plus de stress en 2029 avec le passage d’un astéroïde à 30 000 km

Alors que, il y a 65 millions d’années, la collision d’un astéroïde a causé l’extinction des dinosaures et de 75% de toutes les formes de vies à l’époque, le risque qu’un astéroïde ou une comète percute la Terre est donc réel. C’est pour cette raison que tous les objets potentiellement dangereux sont traqués. Des techniques pour éviter une collision avec ces objets sont aussi étudiées.

Justement, en 2029, le passage de l’astéroïde Apophis sera nettement plus stressant pour nous. Il ne passera « qu’à » 30 000 km, soit dix fois moins que la distance Terre-Lune. Malgré cette proximité très proche, Maria-Antonietta Barucci se veut aussi rassurante en déclarant à son sujet : « Même lui ne sera pas si dangereux ».

Articles similaires

Un commentaire

  1. Dommage qu’il ne s’écrase pas sur les «racistes», en principe la nature fait toujours bien les choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité