Technologies

Shopify : l’entreprise canadienne la plus précieuse pour rivaliser avec Amazon

Lorsque la pandémie a obligé Pizza Pilgrims à fermer ses 13 magasins à Londres et Oxford au Royaume-Uni en mars, l’entreprise est passée de la fabrication de 30 000 pizzas par semaine à zéro.

Shopify est devenue l'entreprise la plus précieuse du Canada
Shopify est devenue l’entreprise la plus précieuse du Canada

Sur les 276 employés, 270 ont dû être licenciés.

Bien qu’un magasin ait ouvert en avril pour assurer les livraisons à domicile, le fondateur Thom Elliot devait encore trouver un autre moyen de compenser la perte de revenus.

« J’ai essayé de trouver quelque chose qui servirait nos clients, qui nous appelaient sans cesse, et qui nous permettrait de continuer à vivre pendant ces périodes », dit-il dans une interview.

Elliot et son équipe ont décidé de créer des paquets de pizza avec toutes les matières premières nécessaires pour en faire une à la maison, mais pour ce faire, il a dû mettre à jour son site web.

C’est là que Shopify est entré en jeu.

L’entreprise canadienne offre la technologie permettant à quiconque de créer une boutique en ligne et de vendre ses produits, avec des outils tels que le suivi des stocks et un logiciel permettant de suivre les tendances des ventes.

Lorsque Elliot a lancé le nouveau site web avec les kits de pizza et a fait la promotion du nouveau produit de la société sur Instagram, ils ont vendu les 50 paquets en 25 secondes.

Les fondateurs de Pizza Pigrim, James et Thom Elliot, ont trouvé une solution à la fermeture de leurs magasins
Les fondateurs de Pizza Pigrim, James et Thom Elliot, ont trouvé une solution à la fermeture de leurs magasins

Depuis début avril, le nouveau magasin « Pizza in the Post » a vendu plus de 25 000 de ces kits.

« Nous avons remarqué que beaucoup de familles aiment ces kits pour pouvoir faire des pizzas ensemble pendant la quarantaine », dit-il.

L’assouplissement des restrictions a permis à la société de rouvrir 10 de ses 13 magasins.

Le plus précieux

La quarantaine a forcé les pèlerins de la pizza à penser de manière créative et à mettre leurs produits sur Internet
La quarantaine a forcé les pèlerins de la pizza à penser de manière créative et à mettre leurs produits sur Internet

Les quarantaines dans plusieurs pays ont été une aubaine pour Shopify, car les entreprises se sont tournées vers la vente de leurs produits en ligne.

Selon les chiffres de l’entreprise, les nouveaux magasins créés à Shopify ont augmenté de 62 % entre le 13 mars et le 24 avril de cette année, par rapport aux six semaines précédentes.

Elle est aujourd’hui la société publique la plus importante du Canada, avec un chiffre d’affaires de 1,58 milliard de dollars en 2019, soit une augmentation de 47 % par rapport à l’année précédente.

« Ce qui est intéressant dans cette entreprise, c’est que peu de gens la connaissent, mais elle existe depuis 2004 », explique Dan Wang, professeur associé de gestion à l’université Columbia de New York.

« Ils ont vu la tendance à vendre directement aux petites entreprises avant la plupart, à une époque où Amazon et d’autres grands acteurs occupaient le devant de la scène ».

Wang souligne les mesures importantes prises récemment par Shopify, qui vont encore renforcer sa position dans le commerce en ligne.

En particulier, un accord avec le géant américain Walmart permettra aux petites entreprises Shopify d’apparaître sur la page d’achat en ligne de la chaîne.

L’objectif est d’amener 1200 vendeurs Shopify sur le site cette année.

« Si vous prenez nos magasins aux États-Unis et pensez un instant que ces magasins ne sont qu’un seul détaillant, nous sommes le plus grand détaillant en ligne après Amazon », déclare Harley Finkelstein, directeur des opérations de Shopify.

« La technologie a égalisé les chances, il n’est donc pas nécessaire d’avoir beaucoup d’argent pour construire une marque qui fait l’envie des géants hégémoniques. Et la bonne chose est que les consommateurs votent avec leur portefeuille et préfèrent acheter chez les commerçants locaux », poursuit-il.

« La pandémie a agi comme un accélérateur, les gens préférant acheter une tasse, un stylo ou autre chose directement à la personne qui l’a fait », explique M. Finkelstein.

Un concours en toile de fond

Shopify est devenue cette année l'entreprise la plus importante du Canada et rivalise avec Amazon dans le secteur de la vente en ligne
Shopify est devenue cette année l’entreprise la plus importante du Canada et rivalise avec Amazon dans le secteur de la vente en ligne

La tendance à acheter chez les locaux ne signifie pas que les gens ont tourné le dos à Amazon, qui a également connu un boom des ventes cette année.

Au cours du premier trimestre, les revenus de la société de Jeff Bezos ont augmenté de 26 % pour atteindre 75,4 milliards de dollars.

Shopify va confronter Amazon à la création de son propre entrepôt et de son réseau de livraison qui permet aux propriétaires de magasins d’acheminer rapidement leurs produits aux clients.

Pour renforcer cette démarche, Shopify a acheté l’année dernière 6 River Systems, une société qui fournit des logiciels et des robots pour les systèmes d’entreposage et de livraison.

Shopify se développe dans le secteur de l'entreposage et de la livraison
Shopify se développe dans le secteur de l’entreposage et de la livraison

La stratégie de stockage n’est pas une surprise pour certains analystes.

« Cette initiative est sans aucun doute une occasion directe de concurrencer Amazon », déclare Pinar Ozcan, professeur d’entrepreneuriat et d’innovation à l’université d’Oxford, au Royaume-Uni.

« Les avantages concurrentiels d’Amazon sont son large portefeuille de fournisseurs, avec lesquels Shopify peut déjà rivaliser, ainsi que son réseau de distribution fluide. Shopify n’a pas été à la hauteur de ce deuxième aspect. En se concentrant sur la distribution, son modèle commercial se rapproche de celui d’Amazon, qui est connu pour son bon travail », ajoute-t-il.

Toutefois, il y aura toujours une différence entre les deux sociétés.

Shopify ne concurrencera probablement jamais les produits de tous les jours sans marque, d’autant plus qu’Amazon possède sa propre gamme de produits tels que les piles, les ampoules électriques, les casseroles et les poêles.

Philip Warren et son fils Ian ont attiré de nouveaux clients avec leur nouvelle boutique en ligne de vente directe aux consommateurs, suite à la fermeture des restaurants
Philip Warren et son fils Ian ont attiré de nouveaux clients avec leur nouvelle boutique en ligne de vente directe aux consommateurs, suite à la fermeture des restaurants

Ce qui importe le plus pour des détaillants comme Ian Warren, directeur général de Philip Warren Butchers au Royaume-Uni, c’est que son entreprise dispose d’un nouveau débouché pour ses produits.

En tant que fournisseur de viande à plus de 150 restaurants britanniques, l’activité de Warren a été affectée lorsque la quarantaine a commencé, ce qui l’a conduit à lancer un magasin Shopify dédié à la vente directe de ses produits aux consommateurs.

Il estime que sa boutique a attiré environ 1 000 nouveaux clients qui ne fréquentaient pas ses points de vente traditionnels.

« Je n’avais pas vraiment pensé à construire ce genre de site web avant », dit-il.

« Mais nous avions besoin de quelque chose qui s’adresserait à une population différente de celle de nos acheteurs habituels de viande dans les restaurants ».

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité