Technologies

Tinder ajoutera les appels vidéo à la demande

Le réseau social ajoutera cet outil dans certains marchés comme le Pérou, le Chili, le Brésil, les États-Unis et l'Espagne, entre autres

Avec la nouvelle option de chat vidéo dans Tinder, bientôt disponible en France, l’application veut s’adapter à la « nouvelle normalité » des rencontres en ligne.

Les appels vidéo arrivent à Tinder

Tinder a annoncé qu’il allait commencer à tester les appels vidéo sur son application de rencontre sur téléphone portable dans certains marchés tels que la France, les États-Unis, l’Australie, l’Espagne, l’Italie, le Pérou, le Chili, le Brésil, le Vietnam, l’Indonésie, la Corée du Sud, Taïwan et la Thaïlande. Comme il s’agit d’un premier test, il ne sera accessible qu’à certains utilisateurs et à partir de ces pays.

Match, la société mère, a prévu d’intégrer un chat vidéo dans Tinder lors de la publication de son rapport sur les résultats du premier trimestre 2020 et a promu cette fonction comme un moyen pour le réseau social de développer son activité face à la pandémie de coronavirus, comme mentionné sur le site TechCrunch.

À l’époque, la société a également mentionné que la croissance des utilisateurs de Tinder avait ralenti en raison de la distanciation sociale qui a prévalu pendant une partie du premier trimestre, dans une grande partie du monde. Ces mesures sont toujours en vigueur, dans une mesure plus ou moins grande, dans différentes régions.

Le réseau social a terminé le premier trimestre avec 6 millions d’abonnés, contre 5,9 millions en décembre 2019, ce qui signifie qu’il n’a ajouté que 100 000 abonnés payants au cours du trimestre. À titre de comparaison, au cours du trimestre de l’année précédente, elle a ajouté 384 000 utilisateurs payants. Le revenu moyen par utilisateur (ARPU) de Tinder a également augmenté de seulement 2 %, car peu d’abonnements ont été ajoutés.

Les chats vidéo Tinder présentent un certain nombre de caractéristiques de sécurité qui les distinguent des appels vidéo ordinaires, comme le fait qu’ils ne sont possibles qu’entre utilisateurs qui ont une « correspondance », c’est-à-dire ceux qui ont enregistré un intérêt mutuel, comme mentionné par Portaltic.

En outre, les tchats vidéo ne sont possibles que dans le cas où les deux utilisateurs activent l’icône de la vidéo. Les utilisateurs de Tinder peuvent désactiver les chats vidéo à tout moment, et doivent accepter les règles d’utilisation avant de commencer à les utiliser.

Le réseau social intégrera cette fonction dans certains marchés.

À cet égard, The Verge, qui a parlé avec Bernadette Morgan, chef de produit senior dans l’équipe de confiance et de sécurité de Tinder, a mentionné qu’avant de passer l’appel, les deux personnes doivent accepter que pendant le chat il n’y aura aucune nudité ou contenu sexuel, aucune référence à des discours de haine, de violence ou d’activités illégales.

Une fois l’appel lancé, les utilisateurs verront l’écran divisé en deux, de sorte que l’appelant puisse toujours se voir aussi grand que la personne qu’il contacte. L’objectif est de permettre aux gens de s’assurer qu’ils ont toujours l’air bien et de ne rien montrer en arrière-plan qu’ils ne veulent pas transmettre.

À la fin d’un appel vidéo, chaque personne est invitée à répondre si elle souhaite recevoir un autre appel et a également la possibilité de signaler une personne ayant fait quelque chose d’inapproprié.

Le lancement d’appels vidéo était un outil très attendu par les utilisateurs. Cette option offre un nouveau mode de communication au sein de l’application. Ce n’est pas la seule plateforme de rencontres qui offre cette alternative. Bumble, une application de rencontre qui a enregistré une augmentation du nombre d’utilisateurs pendant la pandémie, possède également cette fonctionnalité.

En outre, Tinder a annoncé qu’il commencera à vérifier les photos de profil en utilisant une fonction basée sur l’intelligence artificielle qui vérifie si les utilisateurs sont vraiment ceux qu’ils disent être.

La vérification est basée sur un processus en six étapes dans lequel l’utilisateur doit faire un selfie avec l’appareil photo de son téléphone portable. Les profils vérifiés seront marqués d’une coche bleue, similaire à ce que propose WhatsApp.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité