Technologies

WhatsApp développe une option permettant de supprimer les messages temporaires après 24 heures

Jusqu’à aujourd’hui, WhatsApp ne dispose que d’une option par défaut qui entraîne la suppression du contenu au bout de 7 jours après son envoi.

WhatsApp : les audios peuvent être lus à différentes vitesses.

WhatsApp travaille sur une option permettant d’élargir les options disponibles pour les messages temporaires. Pour l’instant, il ne dispose que d’une option par défaut qui permet de supprimer le contenu après 7 jours, mais il semblerait qu’il puisse inclure un outil permettant de supprimer automatiquement les messages après 24 heures.

Il convient de rappeler que les messages temporaires sont actuellement disponibles pour toutes les conversations sur WhatsApp. Il s’agit d’une option que l’utilisateur peut activer et qui, ce faisant, fait disparaître automatiquement les messages envoyés dans la conversation après une semaine.

Mais la société travaille sur de nouvelles fonctionnalités pour cet outil, selon le portail WABetaInfo. En d’autres termes, les utilisateurs pourront choisir s’ils veulent que les nouveaux messages disparaissent un jour après leur envoi ou une semaine plus tard.

L’option, dit le portail mentionné, est actuellement en cours de développement, mais atteindra les utilisateurs dans une « future mise à jour » de l’application pour iOS, Android et la version de bureau.

Lire les messages WhatsApp à des vitesses différentes

La semaine dernière, l’application a ajouté une option qui vous permet de modifier la vitesse de lecture des mémos vocaux jusqu’à deux fois plus vite que ce qui a été enregistré dans le format original. Cela vous permettra de gagner du temps lors de l’écoute d’audios, notamment ceux qui sont longs.

Jusqu’à présent, lorsque nous donnions « play » ou jouions un message vocal, la photo du contact et un microphone apparaissaient, mais maintenant vous verrez la vitesse.

En ce sens, « 1X » correspondra à la vitesse normale, si l’on appuie sur cette icône, elle passera à « 1,5X », c’est-à-dire 50 % plus rapide, et si l’on répète la procédure, elle sera « 2X », c’est-à-dire deux fois plus rapide.

De plus, la mémoire de la plateforme de messagerie se souviendra de la vitesse à laquelle vous écoutez normalement les audios, donc si vous commencez à vous habituer à utiliser le « 2X », WhatsApp commencera à le lire de la même façon à chaque fois.

Cependant, l’option d’écoute à vitesse normale reste activée, il suffit d’appuyer sur le même bouton « 2X » ou « 1,5X », selon le cas.

N’oubliez pas que cette option fait partie de la nouvelle mise à jour. Pour en bénéficier, vous devez donc vous assurer que vous avez installé la dernière version du service. Pour ce faire, rendez-vous sur Google Play ou Apple Store, recherchez WhatsApp et si l’option « mise à jour » apparaît, cela signifie que vous ne disposez pas de la dernière édition. Vous devez ensuite cliquer sur cette option pour télécharger la dernière version. Si, au contraire, il est indiqué « ouvert », cela signifie que vous disposez de la dernière version de l’application.

Comme il s’agit d’une nouveauté annoncée récemment, il est possible que vous n’ayez pas encore reçu la mise à jour. Dans ce cas, vous devrez attendre de le recevoir dans les prochains jours. Les versions globales impliquent un déploiement mondial qui se déroule généralement par étapes, sur plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité