Économie

Les 6 conseils qu’Elon Musk a donnés à ses employés pour améliorer la productivité

Le PDG de Tesla et de SpaceX, Elon Musk, a démontré au fil des ans un succès incontesté dans différents projets. Nombre des réalisations qui l’ont rendu comparable à Steve Jobs ou Henry Ford, sont liées à une série de règles visant à améliorer la productivité.

Elon Musk

Le PDG de Tesla a mis en évidence certains éléments clés de sa philosophie d’entreprise dans un courriel interne.

Il y a quatre ans, le constructeur automobile Tesla se préparait à produire 200 unités de véhicules Model 3 et Model S / X. Après trois semaines de travail sans le résultat escompté, le magnat sud-africain a décidé d’envoyer un courriel à ses travailleurs.

À l’époque, il a déclaré que la productivité pouvait être affectée par plusieurs facteurs et, pour ne pas faiblir, Elon Musk a suggéré six approches :

Ne faites pas de longues réunions

« Les réunions excessives sont le fléau des grandes entreprises et s’aggravent presque toujours avec le temps. Veuillez vous retirer de toutes les grandes réunions, sauf si vous êtes sûr qu’elles apportent de la valeur à l’ensemble de l’auditoire, auquel cas elles doivent être très brèves. »

N’organisez pas de réunions fréquentes et inutiles

« Supprimez également les réunions fréquentes, sauf s’il s’agit d’une question extrêmement urgente. La fréquence des réunions devrait diminuer rapidement une fois que la question urgente est résolue. »

Quittez une réunion si vous n’y contribuez pas.

« Quittez une réunion ou quittez un appel dès qu’il est évident que vous n’apportez pas de valeur ajoutée. Ce n’est pas impoli de partir, c’est impoli de faire rester quelqu’un et de lui faire perdre son temps. »

N’utilisez pas de jargon spécialisé

« N’utilisez pas d’acronymes ou de mots absurdes pour désigner les objets, les logiciels ou les processus chez Tesla. En général, tout ce qui nécessite une explication inhibe la communication. Nous ne voulons pas que les gens aient à mémoriser un glossaire juste pour fonctionner chez Tesla », a-t-il déclaré.

Communication directe

« La communication doit emprunter le chemin le plus court pour accomplir le travail, et non pas la soi-disant chaîne de commandement. Tout manager qui tente de faire respecter la communication au sein de la chaîne de commandement se retrouvera rapidement à travailler ailleurs. »

Selon l’entrepreneur, une source majeure de problèmes dans les entreprises est la mauvaise communication entre les départements. En outre, il souligne que le moyen de le résoudre est de permettre la libre circulation de l’information à tous les niveaux.

« Si, pour faire quelque chose entre les différents départements de l’entreprise, un contributeur individuel doit parler à son responsable, qui doit à son tour parler à un directeur et que le directeur doit parler à un vice-président, qui parle à un autre vice-président, qui parle à un directeur, qui parle à un responsable, qui parle à quelqu’un qui fait le travail réel, alors des choses super bêtes vont se produire », a-t-il expliqué dans le courriel adressé à ses employés.

Pour Musk, il devrait être acceptable que « les gens s’adressent directement aux bonnes personnes » et que le travail soit simplifié de manière à ce que « les bonnes choses et les choses nécessaires » soient faites dans le plus court laps de temps possible.

Faites preuve de bon sens

« En général, il faut toujours se laisser guider par le bon sens. Si le fait de suivre une « règle de l’entreprise » est manifestement ridicule dans une situation particulière, de sorte que ce serait une excellente caricature de Dilbert, alors la règle doit changer. »

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité