Dailymotion : le gouvernement fait peur à un investisseur hongkongais

Bien qu’intéressé à acquérir 49% de Dailymotion, le groupe hongkongais PCCW a préféré jeter l’éponge face à l’opposition affichée par le gouvernement français.

Depuis qu’Orange contrôle Dailymotion, le groupe français cherche activement un partenaire capable de financer la croissance de la plate-forme de vidéos en ligne, rivale de YouTube, à l’international, notamment hors de l’Europe.

On se rappelle qu’Arnaud Montebourg, il y a deux ans, avait réussi à empêcher la reprise de Dailymotion par Yahoo!. Cette fois, c’est l’intérêt du groupe hongkongais PCCW qui a été douché par l’opposition du gouvernement français vu qu’il a annoncé ce lundi sa décision de mettre un terme aux discussions au sujet de l’acquisition de 49% de Dailymotion.

Il faut dire qu’avec une participation de 24,9% dans le capital d’Orange, l’État français possède un sacré levier de pression pour ne pas céder la pépite française à n’importe qui.

« La volonté exprimée du gouvernement français de favoriser la recherche d’une solution européenne décourage la participation d’entreprises internationales. Nous avons donc décidé de mettre un terme à nos discussions avec Dailymotion et ses propriétaires actuels », a ainsi indiqué PCCW dans un communiqué.

Alors que YouTube, mais aussi Facebook, continue à avancer sur la vidéo en ligne, la situation de Dailymotion semble bloquée pour le moment, ce qui ne peut avoir bien évidemment que des conséquences négatives pour le développement actuel et futur de la plate-forme de vidéos française.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker