Du « Fluidic sculpture 2.0 » pour la nouvelle Hyundai i20

Alors que Hyundai présentera sa nouvelle i20 lors du prochain Mondial de l’Automobile de Paris en octobre, le constructeur automobile livre les premières images de sa voiture qui a adopté le style « Fluidic sculpture 2.0 ».

Sur le secteur ultra-concurrentiel de la citadine, la Hyundai i20 a enregistré des ventes très moyennes, surtout en raison d’un design très classique que ses autres atouts n’ont pas su compenser. Pour le modèle 2015, le constructeur compte bien tirer les erreurs de son passé pour proposer un véhicule plus attractif.

En publiant deux clichés de sa future i20, Hyundai nous fait découvrir son nouveau design plus audacieux, un style baptisé « Fluidic sculpture 2.0 ». Concrètement, le style de la i20 est toujours classique, mais arbore des lignes plus tirées, des diodes en bas de bouclier et une grande calandre hexagonale, alors que le pavillon sera plus identifiable grâce à des montants arrière noirs, sans oublier les feux arrière horizontaux.

S’il faut attendre le prochain Mondial de l’Automobile de Paris en octobre pour connaitre tous les détails, il semble que seule une version 5 portes sera proposée, mais aussi que les motorisations devraient rester similaires à celles disponibles sur le modèle actuel, à savoir un moteur essence de 85/100 ch et diesel 3 cylindres 1.1 75 ch/4 cylindres 90 ch.

Future Hyundai i20 2015 : les premières images officielles

Future Hyundai i20 2015 : les premières images officielles

photo-2-du-fluidic-sculpture-2-0-nouvelle-hyundai-i20

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentNetflix arrivera le 15 septembre
Article suivantLondres part en guerre contre le dioxyde d’azote et le diesel

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here