Oracle OpenWorld : keynote d’ouverture de la grand-messe annuelle d’Oracle

C’est à San Francisco que se tient l’Oracle OpenWorld, la grand-messe annuelle d’Oracle. Ce rendez-vous, notamment sa keynote inaugurale sont l’occasion d’en apprendre plus sur les projets actuels. Oracle OpenWorld : que fallait-il de retenir de la keynote de Larry Ellison ?

C’est cette semaine, à San Francisco, que se tient l’Oracle OpenWorld, la grand-messe annuelle d’Oracle. Cet événement c’est bien évidement tenu en présence de Larry Ellison, l’emblématique patron d’Oracle qui en est peut-être à sa dernière édition.

La première partie de cette keynote est animée par Renee James, présidente d’Intel. Chiffres à l’appui, elle démontre l’évolution exponentielle des données, dont 27% seraient stockées sur les smartphones, une introduction au big data et au cloud.

Animée personnellement par Larry Ellison, la seconde partie de la conférence fait la part belle aux applications d’Oracle dans le contexte du SaaS, c’est-à-dire de leur transposition dans le cloud. Si Oracle insiste sur son catalogue SaaS, l’éditeur est également attendu sur le PaaS et pourquoi pas le IaaS. Considéré comme un nouveau venu sur ce marché, c’est certainement pour cette raison que le fait que toutes ses applications sont éligibles au cloud a été passablement martelé. Pour ce faire, il est notamment rappelé que les plateformes cloud sur lesquelles tournent les applications sont elles-mêmes architecturées autour du Stack d’Oracle.

Au sujet de la migration vers le cloud, le patron d’Oracle promet « zéro modification de ligne de code », une migration vers le cloud qui pourrait être aussi simple que cliquer sur un bouton, avec un retour vers un cloud privé tout aussi simple. Si cette promesse semble alléchante, il faudra du concret pour démontrer tout cela.

Cette partie est aussi l’occasion de présenter Cloud Platform, une plateforme qui intègre la couche Base de données, la couche serveur d’application et l’ensemble des services permettant de créer une application (Social, Mobile, Analytics et Identity).

Cette keynote se poursuit ensuite par d’autres annonces, comme la présentation du nouveau processeur M7 qui embarque des fonctionnalités de protection mémoire, réputé protéger plus efficacement les applications en étant dix fois plus performant que les autres processeurs sur les requêtes. Là encore, du concret est attendu, notamment des benchs.

Une appliance Zero Data Loss Recovery est également officialisée, un dispositif qui permet de sauvegarder et restaurer des bases Oracle sans perte de données. Ce produit succède à un autre produit présenté l’année dernière.

À cela, il faut ajouter la présentation de FS1, une nouvelle baie de stockage hybride composée de mémoire flash et de disques, un dispositif aux performances élevées qui peut monter jusqu’à trois péta octets de données.

Pour finir, la keynote d’Oracle annonce encore l’arrivée d’Exalytics 4×4, une machine dédiée aux traitements hyper rapides de business Intelligence.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows 9 : de la gratuité dans l’air
Article suivantUne disparition des abeilles qui pourrait être problématique

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here