Technologies

Faouzi Annajah : L’homme d’affaires franco-marocain derrière le SUV à hydrogène NamX

Le prototype du NamX a été révélé en début de semaine. Cependant, le véhicule ne sera pas disponible avant 2025

Faouzi Annajah a créé la voiture « NamX », qui est la première du genre au monde à fonctionner à l’hydrogène vert. Ce Franco-Marocain a une formation dans l’industrie automobile et a travaillé pour Volkswagen. NamX vise à combiner mobilité humaine et protection de l’environnement.

Faouzi Annajah, créateur du HUV NamX, le premier véhicule à capsules amovibles d'hydrogène vert.
Faouzi Annajah, créateur du HUV NamX, le premier véhicule à capsules amovibles d’hydrogène vert.

Le nom de Faouzi Annajah, 29 ans, est passé de la banlieue parisienne aux confins de l’industrie automobile après qu’il ait pu commercialiser son projet de voiture révolutionnaire, qui fonctionne à l’hydrogène vert et dispose d’un système de réservoir amovible.

Faouzi Annajah a déclaré être à la tête d’une équipe ambitieuse pour réaliser son initiative industrielle et technologique, qui « contribue à concilier mobilité humaine et préservation de l’environnement grâce à l’utilisation d’hydrogène vert. »

Faouzi a fait remarquer : « Je suis marocain et fier de mon pays », notant que « l’idée a été lancée à Paris, avec en arrière-plan un personnel multinational bien formé et qualifié ». En outre, il a déclaré : « Nous avons entamé des négociations officielles avec le Maroc, et nous aurons de bonnes nouvelles. »

Le HUV NamX se recharge avec des capsules amovibles d'hydrogène vert.
Le HUV NamX se recharge avec des capsules amovibles d’hydrogène vert.

Le même porte-parole a déclaré : « Le Maroc est une nation importante et pionnière dans l’industrie automobile », ajoutant : « Il y a des partenaires au Maroc tels que Renault, et le Royaume est une nation importante dans la région méditerranéenne. »

Faouzi Annajah, 29 ans, a créé la voiture « NamX », qui est la première de son genre au monde à fonctionner à l’hydrogène vert, grâce à un système unique de réservoir amovible ; elle a une autonomie de 800 kilomètres et peut être rechargée en trois minutes.

L’Italie a dévoilé certains de ses catalyseurs mercredi dernier. La proposition est un SUV alimenté par un système de réservoir amovible protégé par un brevet qui promet de révolutionner la mobilité propre et de rendre l’hydrogène largement disponible.

Faouzi est entrepreneur depuis sept ans et a travaillé pour un certain nombre d’entreprises parisiennes. Le Franco-Marocain a une expérience dans le domaine de l’automobile et a travaillé pour le constructeur allemand Volkswagen.

L’inventeur marocain poursuit : « Nous avons les plus grands partenaires industriels et technologiques au monde, et le premier lot de fabrication sera achevé d’ici la fin 2025. Nous avons également l’intention de développer des installations de production au Maroc. Ce projet relie l’Europe et l’Afrique, plus précisément l’Europe et le Maroc.

Le HUV NamX.
Le HUV NamX.

Le même intervenant a souligné qu’il avait l’intention de produire cette voiture au Maroc, notant que « les détails des études techniques et d’ingénierie et des négociations avec le Maroc seront révélés dans les prochains mois » et concluant : « Notre innovation est un projet collectif construit avec les meilleurs partenaires industriels et techniques d’Europe et d’Afrique, et nos ambitions sont doubles : la première est d’être une nouvelle référence dans le monde de la voiture à zéro émission, et la seconde est d’explorer constamment de nouvelles technologies et de nouveaux matériaux. »

Cette percée est le fruit de quatre années de travail de Faouzi et s’inscrit dans le cadre d’un projet qui vise à combiner mobilité humaine et protection de l’environnement grâce à l’utilisation d’hydrogène vert.

L’homme d’affaires marocain Faouzi Annajah est issu d’un foyer modeste de Rachidiya et est le fils d’un immigré marocain travailleur qui a passé plus de 35 ans comme ouvrier de base à l’usine automobile Renault en France.

Le HUV NamX et une batterie amovible d'hydrogène vert.
Le HUV NamX et une batterie amovible d’hydrogène vert.

La voiture à hydrogène. Trois questions à l’inventeur marocain Faouzi Al-Najah

Créativité, innovation, liberté de mouvement et durabilité… Tels sont les atouts de la nouvelle marque de voitures vertes à hydrogène « NamX », conçue par l’inventeur marocain Faouzi Al-Najah, qui s’est exprimé sur la confidentialité de son invention, soulignant l’importance du secteur dans la transition énergétique par la science.

1- Quelle est la particularité de la voiture « NamX » ?

NamX est un constructeur de véhicules haut de gamme à hydrogène. Nous avons conçu une nouvelle génération de SUV avec un système de charge unique, développé sur plusieurs années pour faciliter le système de charge de l’hydrogène pour les clients.

La société a coopéré avec des partenaires mondiaux de premier plan pour développer ce système, dont les détails seront présentés et exposés à Paris en octobre.

Notre ambition est double : d’une part, nous aspirons à être un nouvel acteur de référence dans le monde des voitures zéro émission, et d’autre part, nous explorons en permanence, aux côtés de nos clients, de nouvelles innovations qui facilitent leur mobilité.

2- Pourquoi avoir choisi l’hydrogène vert ?

L’hydrogène vert est une des réponses aux défis de la transition énergétique, notamment en matière de mobilité.

Une voiture à hydrogène est une voiture dotée d’un moteur électrique, mais l’électricité qu’elle contient ne provient pas d’une batterie, mais d’une pile à combustible, qui transforme l’hydrogène en électricité. Si l’hydrogène est disponible, il ne reste plus qu’à le stocker dans un réservoir de voiture et à le connecter à une pile à combustible pour produire de l’électricité.

La pollution n’est plus une option. Notre planète est malade. Il est temps de changer !

Je profite de cette occasion pour exprimer ma grande satisfaction de voir mon pays, le Maroc, investir et s’engager fortement dans ce domaine prometteur et durable.

3- Où voyez-vous NamX dans le monde de l’automobile ?

NamX est un projet industriel et technologique qui apporte plus de modernité à la future mobilité écologique, et vise à répondre à l’un des plus grands défis de notre temps, à savoir le réchauffement climatique, sans sacrifier la mobilité humaine et le développement qui l’accompagne.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité