Technologies

Google mise sur l’IA avec sa propre puce dans les Pixel 6 et Pixel 6 Pro

Les nouvelles fonctions de l’appareil photo sont des exemples des applications de l’intelligence artificielle (IA), qui sont au premier plan du nouveau Pixel.

Le téléphone Pixel 6 Pro
Le téléphone Pixel 6 Pro (à gauche) possède un téléobjectif avec zoom optique sur sa barre noire.

Les smartphones Pixel de Google ont été loués pendant des années pour leur logiciel de caméra innovant, bien qu’ils ne soient jamais devenus un best-seller – quelque chose qui pourrait changer avec les nouveaux Pixel 6 et Pixel 6 Pro.

Google lance un nouveau départ, en mettant en avant ses nouveaux smartphones, cette fois dans des couleurs pastel saisissantes.

D’autre part, un énorme support noir pour appareil photo – une bande qui s’étend sur toute la largeur de la partie supérieure arrière du boîtier – attire le regard comme par magie.

Ce design audacieux, avec la barre de la caméra qui dépasse de près de trois millimètres, a des raisons techniques. Google a installé un capteur d’image comparativement grand dans les deux nouveaux modèles Pixel. Selon la société, il devrait absorber 150 % de lumière en plus que les modèles précédents.

Les données de l’appareil photo sont impressionnantes, comme l’objectif grand angle de 50 mégapixels (ouverture ƒ/1,85) et l’objectif ultra grand angle de 12 mégapixels (ouverture ƒ/2,2). Le Pixel 6 Pro apporte un téléobjectif de 48 MP avec un zoom optique 4x (ouverture ƒ/3,5).

Outre le matériel doté d’un autofocus laser et d’une stabilisation optique étendue, les smartphones Pixel mettent l’accent sur le logiciel innovant de l’appareil photo.

Après avoir pris la photo, c’est l’heure de l’optimisation poussée de l’image sur le Pixel. Le résultat de l’essai pratique était des photos à fort contraste avec des couleurs naturelles.

Pionnier de la photographie de nuit sur smartphone, le Pixel de sixième génération est également très performant en basse lumière.

Et puis, il y a les fonctions spéciales propres au Pixel 6, notamment la possibilité de capturer des effets de lumière passionnants avec des expositions longues.

Dans un mode spécial, vous pouvez créer un effet de panorama que seuls les professionnels peuvent réaliser autrement. Le mode action, quant à lui, se concentre sur le sujet en mouvement et floute l’arrière-plan.

Le Pixel peut également effectuer une mise au point artificielle lorsque, par exemple, une personne saute ou se tourne. Là où les appareils photo des smartphones ne produisent autrement que des images floues, sans mise au point, la mise au point du Pixel 6 donne un sentiment de réussite.

Ces nouvelles fonctions de l’appareil photo sont des exemples des applications de l’intelligence artificielle (IA) qui, dans le nouveau Pixel, sont à l’avant-garde.

À cette fin, Google a fait ses adieux à Qualcomm, son fournisseur de puces, et en a introduit une nouvelle de sa propre conception, appelée Tensor Procesing Unit (TPU).

Avec une telle puissance d’IA sous le capot, les modèles Pixel peuvent effectuer des actions qui, sur d’autres plateformes, nécessitent un logiciel supplémentaire complexe.

Parmi celles-ci figure la « gomme magique », qui permet d’effacer des objets de l’image d’une simple pression du doigt. Plus de touristes gênants en arrière-plan de vos souvenirs de vacances parfaits.

La « gomme magique » suggère les zones de l’image qui doivent être « nettoyées » après une analyse rapide. Mais vous pouvez aussi proposer de supprimer des zones manuellement. Cela fonctionne non seulement avec les photos actuelles, mais aussi avec des photos plus anciennes provenant des archives photo.

Les capacités d’intelligence artificielle sont également démontrées dans le nouveau Pixel en langage écrit et parlé. « Google Lens » reconnaît les textes dans l’image et propose une traduction. Cela fonctionne hors ligne dans 55 langues, tandis qu’en ligne, cela fonctionne dans 104 langues.

Le Pixel 6 peut traduire en direct dans les programmes de chat, ce qui est suffisant pour mener une conversation dans une langue totalement étrangère.

Une fonctionnalité pratique, disponible depuis le Pixel 4, est désormais disponible dans d’autres langues : l’appli enregistreur peut désormais non seulement enregistrer un fichier audio, mais l’appareil le convertit également en texte écrit en temps réel sans connexion Internet.

Pour en revenir au matériel, le Pixel 6 dispose d’un écran de 16,3 centimètres (6,4 pouces), tandis que le Pixel 6 Pro en a un de 17 centimètres (6,7 pouces).

Les deux modèles sont dotés d’écrans OLED et leur taux de rafraîchissement variable s’adapte à l’utilisation. Le défilement des flux de médias sociaux nécessite un taux de rafraîchissement inférieur à celui d’un jeu exigeant.

Ils disposent également de batteries embarquées plus importantes, d’une capacité de 4600 mAh (Pixel 6) et 5000 mAh (Pixel 6 Pro).

Android 12, le dernier système d’exploitation disponible, est disponible d’emblée sur les deux modèles. Google garantit des mises à jour logicielles pour les cinq prochaines années, dont trois nouvelles versions majeures d’Android.

Google Pixel 6
Un design audacieux et un matériel puissant caractérisent le nouveau Pixel 6, qui surmonte de nombreuses faiblesses des modèles précédents.

Le nouvel Android apporte également la nouvelle interface « Material You » aux smartphones. La palette de couleurs des polices et des boutons s’adapte dynamiquement à l’image de fond actuelle.

Mais Android 12 n’est pas seulement beau et ordonné, il est également censé offrir une meilleure protection de la vie privée. Le panneau de confidentialité mis au point par Google joue un rôle essentiel à cet égard. Les utilisateurs peuvent y voir et sélectionner les autorisations dont disposent les applications.

Avec le départ de Qualcomm et l’intégration de sa propre puce Tensor, Google a fait un grand bond en avant avec les Pixel 6 et 6 Pro.

Certaines fonctionnalités spectaculaires de l’IA, un très bon appareil photo et une meilleure autonomie permettent à Google de jouer à nouveau dans la Ligue des champions des smartphones avec les Pixel 6 et Pixel 6 Pro.

La garantie de cinq ans sur les mises à jour de sécurité est également exemplaire. Cela devrait devenir une norme industrielle.

Ceux qui n’ont pas l’habitude d’utiliser un téléobjectif devraient opter pour le Pixel 6. À un peu moins de 650 € sur le marché européen (750 $ ou 5 800 quetzales), pour 8 Go de RAM et 128 Go de mémoire flash, il est nettement moins cher que le modèle Pro. Le Pixel 6 Pro avec 12 Go de RAM et 128 Go de mémoire flash coûte un peu moins de 900 € (environ 6 962 quetzales).

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité