Technologies

Microsoft s’engage à former 250 000 professionnels de la cybersécurité d’ici 2025

Le géant des logiciels et des services informatiques Microsoft s’est engagé à former 250 000 professionnels de la cybersécurité aux États-Unis au cours des quatre prochaines années afin de contribuer à résoudre le problème du manque de travailleurs qualifiés dans ce domaine.

Microsoft s'est engagé à former 250 000 professionnels de la cybersécurité d'ici 2025.
Microsoft s'engage à former 250 000 professionnels de la cybersécurité d'ici 2025

Lors d’une conférence de presse, le président de Microsoft, Brad Smith, a expliqué que ces 250 000 futurs professionnels représentent la moitié du demi-million d’employés en cybersécurité dont l’entreprise estime que le pays a besoin, et que la grande majorité d’entre eux ne travailleront pas pour Microsoft, mais pour d’autres entreprises.

Le programme consistera à fournir gratuitement du matériel pédagogique aux établissements d’enseignement supérieur du pays, à dispenser une formation spécifique à la cybersécurité aux professeurs de 150 établissements, ainsi qu’à accorder des subventions à 42 collèges et des bourses à 25 000 étudiants.

« Au cours des prochaines années, nous consacrerons plusieurs dizaines de millions de dollars à cet objectif », a déclaré M. Smith, qui a affirmé que personne n’a une plus grande responsabilité dans la lutte contre les menaces dans le cyberespace que les grandes entreprises technologiques.

Lundi, Microsoft a elle-même indiqué que le groupe de pirates russes qui a mené une attaque réussie contre le gouvernement américain l’année dernière concentre désormais ses efforts sur l’infiltration des services de cloud computing et d’autres fournisseurs de technologies.

Le fabricant du célèbre système d’exploitation Windows a déclaré que le groupe de pirates informatiques connu sous le nom de Nobelium et agissant pour le compte de l’État russe « attaque des organisations qui font partie intégrante de la chaîne d’approvisionnement mondiale en technologies de l’information ».

Microsoft a rappelé que Nobelium est l’entité responsable des cyberattaques qui, fin 2020, ont réussi à infiltrer les systèmes du gouvernement et des entreprises américaines par le biais du logiciel SolarWinds et est liée au Service russe d’espionnage extérieur (SVR).

Les victimes de cette nouvelle vague de cyberattaques sont les entreprises qui fournissent à leurs clients des services d’informatique dématérialisée – un secteur qui a connu un regain d’activité depuis le début de la pandémie de covid-19 – et d’autres produits informatiques.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité