Sciences

Troisième voyage spatial pour installer de nouveaux panneaux solaires sur l’ISS

Ce vendredi, les astronautes Shane Kimbrough de la Nasa et Thomas Pesquet de l’ESA quitteront à nouveau la Station spatiale internationale (ISS) pour la troisième fois en dix jours afin de poursuivre la mise à niveau des systèmes d’alimentation électrique qui permettent déjà d’augmenter la production et de tester la technologie qui permettra à la Nasa de construire son futur avant-poste lunaire Gateway.

Troisième sortie spatiale pour installer de nouveaux panneaux solaires sur l'ISS

Les deux astronautes installeront et déploieront le deuxième des six nouveaux panneaux solaires déployables de l’ISS (iROSA) sur le canal d’alimentation 4B de la station.

Au cours de cette sortie dans l’espace, Pesquet se fixera à l’extrémité du Canadarm2, le robot de la station, puis saisira l’iROSA.

Opérant depuis l’intérieur de la station, l’astronaute de la Nasa Megan McArthur, avec son collègue Mark Vande Hei en renfort, commandera le bras robotique pour amener Pesquet aussi près que possible du site d’installation.

Cette sortie spatiale a été précédée de deux autres plus récentes. Le 16, Kimbrough et Pesquet ont déplacé le premier iROSA vers un support de montage sur le canal d’alimentation 2B de la poutrelle de Port 6, où il a été fixé dans sa configuration pliée.

Quatre jours plus tard, les deux astronautes sont retournés sur le canal d’alimentation 2B pour terminer l’installation et le déploiement.

Il s’agira de la cinquième sortie dans l’espace pour Kimbrough et Pesquet travaillant ensemble, de la neuvième sortie dans l’espace pour Kimbrough et de la cinquième pour Pesquet.

Ils ont précédemment effectué deux sorties dans l’espace ensemble lors de l’expédition 50, en janvier et mars 2017. Il s’agira de la 241e sortie dans l’espace en vue de l’assemblage, de la maintenance et de la mise à niveau de la station.

Les panneaux solaires actuels fonctionnent bien, mais ont commencé à montrer des signes de dégradation, comme prévu puisqu’ils ont été conçus pour une durée de vie de 15 ans. La première paire de panneaux solaires originaux de la station spatiale a été déployée en décembre 2000 et alimente la station depuis plus de 20 ans.

Les nouveaux panneaux solaires sont placés devant six des panneaux actuels, ce qui porte la puissance totale disponible de la station de 160 kilowatts à un maximum de 215 kilowatts. Le même modèle de panneau solaire sera utilisé pour alimenter les éléments de l’avant-poste Gateway de l’agence en orbite autour de la Lune.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité