Technologies

Comment empêcher la surchauffe de votre ordinateur ou de votre téléphone portable en été ?

La partie la plus difficile de l’été est arrivée, les dernières heures de la canicule. Vous êtes peut-être chez vous dans votre maison du centre-ville sans climatisation, sur une plage de la Méditerranée ou à Rome, célèbre pour ses étés chauds.

Comment éviter que votre ordinateur ou votre téléphone portable ne surchauffe en été ?

Le meilleur moyen de passer le temps, ou du moins celui qui est le plus facilement disponible, est de consulter les médias sociaux, de jouer à des jeux vidéo ou de répondre à des e-mails professionnels. Le problème est que les appareils électroniques et la chaleur n’ont jamais fait bon ménage, et si vous atteignez la limite qu’ils sont capables de supporter, ils peuvent cesser de fonctionner.

De même, la surchauffe réduit la durée de vie de vos appareils, qu’il s’agisse de mobiles, de tablettes ou d’ordinateurs. Pour passer le reste du mois d’août et l’automne sans subir de coupure technologique, nous avons compilé ces conseils.

Ne pas s’exposer au soleil, comme les vampires

Vos appareils électroniques doivent être protégés du soleil comme s’ils étaient des vampires, plutôt comme Bram Stoker que Twilight, car au lieu de briller, si vous laissez votre portable au soleil, il cessera très probablement de fonctionner et  » mourra « .

En outre, les mobiles et les tablettes disposent d’un système qui les oblige à s’éteindre s’ils dépassent une certaine limite de température. Ainsi, si vous l’utilisez au soleil, en plus de réduire sa durée de vie, vous pourrez l’utiliser moins longtemps.

L’étui les rend chauds

Ils fabriquent des téléphones toujours plus petits et plus chers, qui sont religieusement protégés par des étuis toujours plus encombrants. Le problème est que les fabricants conçoivent les boîtiers pour dissiper la chaleur, une fonction qu’ils ne remplissent plus lorsqu’un boîtier est fixé. Il en va de même pour les autocollants et les vinyles sur les ordinateurs portables, qui entravent leur système de refroidissement.

Le mettre sur une table

Ce conseil s’applique également aux ordinateurs portables. Si vous devez charger votre téléphone portable, faites-le toujours sur une surface fraîche, car l’action même de la charge chauffe le terminal. En cas d’utilisation d’un ordinateur en été, s’il s’agit d’un ordinateur portable, placez-le sur une surface fraîche ou, mieux encore, sur un support de ventilation externe. Ne le posez jamais sur vos genoux ou sur une surface en tissu qui pourrait couvrir les fentes de ventilation.

Il n’existe pas d’application miracle

Les applications qui promettent de réduire la température du terminal sont fausses. La meilleure chose à faire est de fermer tous les processus à la fois pour soulager la RAM et de limiter les applications en arrière-plan, car elles augmentent progressivement la température du téléphone.

Les zones ventilées sont les meilleures

Le courant d’air et la brise qui passent par la fenêtre et qui vous donnent un peu de répit lorsque le soleil brille aident aussi votre ordinateur portable, alors gardez-le toujours dans des endroits ventilés.

Nettoyer la poussière

N’oubliez pas que la poussière pénètre également à l’intérieur de votre ordinateur, ce qui peut obstruer les ventilateurs et provoquer un échauffement de votre ordinateur. N’oubliez pas de l’ouvrir de temps en temps pour le nettoyer à fond.

Changer la pâte thermique

La pâte thermique est essentielle pour que le dissipateur thermique soit bien en contact avec le processeur et soulage sa charge thermique. Si vous avez un ordinateur qui a quelques années, il est très probable que cette pâte soit sèche et ne remplisse plus sa fonction, ce qui a un impact direct sur la température de l’ordinateur.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité