Technologies

Telegram facilite l’importation de chats depuis WhatsApp et d’autres applications

Le mois de janvier a été l’un des mois au cours desquels l’application Telegram a considérablement augmenté le nombre d’utilisateurs. En janvier dernier, plus de 100 millions d’utilisateurs, la plupart venant d’autres applications telles que WhatsApp, ont cherché à protéger leur vie privée.

Telegram facilite l'importation de chats depuis WhatsApp et d'autres applications

Pour mieux aider tous ces utilisateurs à ne pas perdre, leur historique des autres applications, Telegram a lancé un nouvel outil qui vous permet d’importer votre historique de chat, y compris les vidéos et les fichiers et cela est valable pour les chats privés et de groupe.

Pour importer un chat depuis WhatsApp pour iOS, il suffit d’ouvrir l’écran Contact Info ou Group Info dans WhatsApp, de sélectionner Export chat et ensuite de choisir Telegram dans le menu de partage. WhatsApp vous permet également d’exporter des chats à partir de la liste des chats, il suffit de faire glisser un chat vers la gauche et de choisir “…”. > Exporter le chat.

Quant aux utilisateurs de WhatsApp pour Android, ils ouvrent un chat WhatsApp, touchent l’icône avec les 3 points (⋮) puis More et sélectionnent Export chat et enfin Telegram dans le menu de partage.

Notez ce que Telegram explique dans l’annonce une fois qu’ils ont importé leurs chats : “Les chats seront importés le jour même, mais comporteront également leur date d’origine. Tous les membres du chat dans Telegram verront les messages”. Tous les messages, y compris les images et les vidéos, s’ils choisissent de les enregistrer, seront étiquetés comme “importés”.

En plus de cet outil, Telegram a apporté d’autres améliorations à son application.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité