Technologies

La vie privée numérique : comment mieux la protéger ?

Les données numériques que nous générons sur Internet sont souvent utilisées à notre insu et peuvent être utilisées à des fins publicitaires sans notre accord. Ces collectes de données et leur usage abusif et/ou intrusif conduisent à la possibilité pour les personnes physiques de revendiquer une « vie privée » sur Internet. Comment mieux la protéger ?

Vie privée numérique : comment mieux la protéger ?

Notre vie à l’ère de la numérique

Les services numériques, l’informatique, l’Internet ont envahi les moindres actions de notre vie avec des promesses pour changer au mieux notre santé, notre quotidien ou encore pour acquérir des connaissances. Bien que certains des succès de la technologie numérique soient indéniables, il existe des contreparties.

Afin de fournir des services numériques adaptés à leurs utilisateurs, les programmes informatiques doivent collecter des données qui peuvent être liées à leurs modes de vie et à leurs actions à leur insu. C’est ainsi que nous, les utilisateurs d’Internet, d’objets connectés, de Smartphones devenons les producteurs de données qui sont convoitées par de nombreux individus, institutions nationales ou entreprises.

Que faire pour protéger les données captées à notre insu ?

En ce sens, protéger ses données personnelles et sa vie privée sur Internet n’est pas une tâche facile. Nous pouvons faire la distinction entre les données diffusées par nous-mêmes et les données capturées à notre insu. Il faut le savoir, tout ce que nous faisons sur Internet laissera des traces. Il peut s’agir des sites Web que nous visitons, de nos recherches, des articles que nous lisons ou aimons (like), des réponses aux sondages, des jeux auxquels nous jouons, le lieu où nous nous connectons…

Cependant, aucun doute ne subsiste tant que certaines des données transmises sont anonymisées et permettent d’avoir des services sur-mesure. Par ailleurs, l’utilisation d’Internet et la transmission de nos informations sont de plus en plus encadrées par des autorités, comme la CNIL ou des textes comme le RGPD.

Cependant, veuillez prêter attention aux sites et aux applications suspectes, nettoyez les applications tierces que vous avez autorisées sur Facebook ou Twitter. Faites de « l’ego-surfing » en entrant votre nom sur Internet pour vérifier si quelqu’un s’approprie illégalement votre identité sur Internet.

Comment éviter la diffusion des informations personnelles ?

Si la manœuvre illégale pour obtenir vos données personnelles soulève des problèmes éthiques pour vous, vous pouvez faire usage des outils qui respectent la vie privée et qui n’exploitent pas vos données. Citons les navigateurs Internet comme Firefox, les moteurs de recherche comme Qwant et DuckDuckGo, des réseaux sociaux comme Mastodon, des sites alternatifs sur YouTube comme PeerTube, qui limitent l’exploitation de vos données.

Sachez que même si vous utilisez des machines hautement performantes acquises sur https://outsmart.fr, vous ne serez toujours pas à l’abri du danger.

Les astuces pour protéger la vie privée numérique

Les applications que vous installez sur votre Smartphone constituent une mine d’informations pour les services marketing. En ce sens, vous n’avez plus de secrets pour vos habitudes de consommation et vos actions. Pour éviter d’être suivi, veuillez désactiver la géolocalisation dans vos paramètres de réglage.

De plus, vous n’autorisez aucun partage de données sauf si vous trouvez que cela est très utile. Vous pouvez aussi bloquer les cookies qui sont de petits fichiers installés à l’insu des internautes. Ils ont pour but de détecter et d’enregistrer vos données de navigation sur Internet afin de vous proposer des publicités ciblées. Il est à noter que le site de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) apporte des solutions pertinentes pour s’en débarrasser.

En somme, protéger la vie privée numérique est loin d’être une tâche facile et c’est pour cette raison qu’il est important de se fonder sur certaines astuces et approches.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité