Technologies

WhatsApp vous bloquera si vous utilisez une autre application de messagerie

WhatsApp a déclaré qu’il n’autorisera pas l’utilisation d’applications tierces. Les utilisateurs qui se livrent à cette pratique verront leurs comptes bloqués.

Attention : si vous utilisez une autre application de messagerie, WhatsApp bloquera votre compte pour toujours

La question de WhatsApp et de ses politiques n’a pas cessé d’être un sujet d’intérêt pour les utilisateurs. Bien que l’application ait bougé de plusieurs pièces, la vérité est que cette question continue de préoccuper les utilisateurs de la plate-forme.

Dans cette optique, l’application de messagerie de Facebook-owned a pris plusieurs mesures pour donner une plus grande certitude de sécurité à ses abonnés en vue de freiner le déploiement des audiences vers d’autres services concurrents dès que possible.

Se retire

Ces derniers jours, WhatsApp a décidé de retarder la mise en œuvre de ces nouvelles politiques afin d’améliorer leur communication et de faire comprendre que ses utilisateurs communiquent dans un espace sûr qui garantit la sécurité des communications.

Selon Reuters, WhatsApp vient de retarder la mise en œuvre de ses plans de protection de la vie privée. Au lieu de demander aux utilisateurs d’accepter ces changements avant le 8 février pour éviter de perdre leur accès au service, elle a reporté la date au mois de mai.

Pour l’instant, il est prévu que ce soit le 15 de ce mois que ses utilisateurs seront tenus d’accepter les conditions pour continuer à bénéficier du service. Les anciennes règles resteront donc en vigueur jusque-là.

Il est prévu que jusqu’au 15 mai prochain, WhatsApp poursuivra la campagne d’information qui a tenté de se dérouler avant la mise en œuvre de la nouvelle politique.

Dans les mois qui suivent, elle s’efforcera de communiquer clairement aux utilisateurs le type de changements qu’ils devraient remarquer dans leur expérience de communication. Et, s’il y en a, vous essaierez également de communiquer clairement tout changement apporté aux politiques de la demande.

Actions concrètes

Ce mouvement s’ajoute à une série de mises à jour, d’actions de communication et de nouvelles fonctionnalités qui visent à inverser la mauvaise position dans laquelle WhatsApp a été arrêté après avoir rendu publiques ses nouvelles conditions d’utilisation.

En ce sens, la nouvelle annonce faite par la plateforme devient pertinente, qui cherche à marquer sa signature de services tiers qui, à plus d’une occasion, ont été accusés d’être le canal idéal pour les escroqueries, le vol de données et la mise en danger de la vie privée des utilisateurs.

Dans un rapport annoncé par WhatsApp, la plateforme a déclaré qu’elle ne permettra pas l’utilisation d’applications tierces. Les utilisateurs qui s’adonnent à cette pratique verront leur compte bloqué.

Et est-ce qu’en plus de Telegram et Signal, des options comme WhatsApp Plus étaient une option pour de nombreux utilisateurs ; cependant, à partir de maintenant, les utilisateurs qui disposent de ce service et d’autres services similaires recevront une notification leur demandant de désactiver ce service tiers, faute de quoi leur compte WhatsApp sera bloqué.

Dans une déclaration, l’application de messagerie instantanée a été claire sur ce nouvel avertissement :

« Les applications non prises en charge, telles que WhatsApp Plus, GB WhatsApp, ou les applications qui prétendent pouvoir déplacer vos discussions WhatsApp d’un téléphone à l’autre, sont des versions modifiées de l’application. Ces applications non officielles sont développées par des tiers et violent nos conditions de service.

WhatsApp n’approuve pas l’utilisation de ces applications tierces car il n’est pas possible de valider leurs pratiques de sécurité », a déclaré WhatsApp tout en précisant que « si après la suspension temporaire de votre compte, vous ne commencez pas à utiliser la version officielle de WhatsApp, votre compte pourrait être suspendu définitivement ».

En plus de protéger les utilisateurs en termes de vie privée, avec cette mesure, WhatsApp cherche également à freiner la migration de ses abonnés vers d’autres services offrant des options de communication similaires à celles qui ont fait la qualité de son service.

Il reste à voir comment le public lira ces mouvements qui pourraient arriver tardivement, en plein milieu de la crise.

Emilie Dubois

Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité