Salon de Genève : Ferrari dévoilera une 488 GTB biturbo

[VIDÉO] Ferrari profite traditionnellement du Salon de Genève pour y dévoiler ses nouveautés. L’édition 2015 sera marquée par une 488 GTB biturbo.

C’est au Salon de Genève que Ferrari présente traditionnellement ses nouveautés. L’édition de cette année ne dérogera pas à la règle vu que la marque au cheval cabré va profiter de l’occasion pour dévoiler la 488 GTB biturbo.

Successeur de la 458 Italia, la 488 GTB ne renie pas sa devancière en reprenant sa base technique. Pour le reste, le constructeur italien a comme à son habitude soigné l’aérodynamique. Pour cause, Ferrari annonce une déportance record pour un modèle de route.

Les aficionados de la marque transalpine auront certainement remarqué le bouclier avant totalement revu avec une aube à double profil, mais aussi des hanches largement aérées.

Au niveau de l’habitacle, les changements sont plus mesurés. On retrouve le cockpit de la 458 Italia avec simplement une modernisation des détails. Le couvercle de boîte à gant, les aérateurs et la commande de boîte de vitesse ont par exemple été redessinés dans un esprit plus moderne.

La véritable évolution de cette 488 GTB se passe sous son capot. Ce bolide adopte la suralimentation en recevant un V8 biturbo d’une cylindrée de 3 902 cm3. Grâce à ce bloc qui développe 670 ch et 760 Nm, la voiture passe de 0 à 100 km/h en 3,0 secondes, alors que la barre des 200 km/h est franchie en seulement 8,3 secondes. Pour ce qui est de sa vitesse de pointe, elle est annoncée supérieure à 330 km/h.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook : un virus caché dans une vidéo porno circule !
Article suivantLes tweets sponsorisés quittent leur nid

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here