Technologies

Apple a publié la deuxième bêta de macOS 12.3, qui est actuellement accessible aux développeurs

Apple distribue la deuxième bêta de macOS Monterey 12.3 aux développeurs

Apple a récemment publié la deuxième bêta pour développeurs de macOS 12.3. Une deuxième bêta qui, on s’en doute, s’attachera à affiner les améliorations léguées au système d’exploitation, compte tenu de la vélocité de la première.

Aujourd’hui, deux semaines après la publication de la première bêta de macOS Monterey 12.3, Apple a distribué aux développeurs la deuxième bêta d’une mise à jour imminente de macOS Monterey 12.3 à des fins de test.

Au maximum de ses performances, la commande universelle

La principale innovation de la première bêta de macOS 12.3 était l’ajout de Universal Control, une technologie qui nous permet de contrôler un iPad à l’aide du clavier du Mac et vice versa. Un système qui fonctionne admirablement bien, mais qui est encore en version bêta et nécessite quelques ajustements.

S’il est vrai que des fonctionnalités supplémentaires sont possibles, tout semble indiquer que les améliorations se concentreront sur l’amélioration des éléments qui sont déjà arrivés, du moins dans cette deuxième bêta. Nous pouvons prévoir que ces fonctionnalités seront accessibles au grand public en mars.

Si nous souhaitons entrer dans le cycle bêta, nous pouvons le faire en suivant ces procédures ou en créant un installateur bootable du système ; néanmoins, il est essentiel de garder à l’esprit que nous avons affaire à des versions bêta qui peuvent présenter des défauts.

Une fois dans le cycle bêta, nous localiserons la mise à jour comme une mise à jour OTA dans Préférences Système > Mise à jour logicielle. Les serveurs d’Apple peuvent connaître une demande supérieure à la normale pendant les premières heures, ce qui entraîne un temps d’attente plus long.

Emilie Dubois

Emilie Dubois, une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Linformatique.org

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité